Guadeloupe-Politique : Jocelyne Virolan, retour vers le futur

Rédigé par : admin, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, People, Politiques
Mots clés :

Fille de Nesty Virolan, adjoint au Maire du Gosier pendant plusieurs décennies, Jocelyne Virolan a toujours cotoyée la sphère politique gosiérienne.

Tête de liste du groupe « Agir Ensemble », les 12 autres candidats à la mairie du Gosier seront obligés de compter avec elle et son équipe, pour une campagne électorale qui s’annonce redoutable et fratricide.

People Bô kay : A quatre mois des échéances électorales, comment voyez-vous cette campagne?
Jocelyne Virolan : Une campagne avec un débat riche. Vu le nombre de candidat (NDLR : 13), le débat sera forcément très riche. L’important c’est la population du Gosier qui sortira vainqueur. C’est la première fois depuis trente ans, que l’élection est ouverte. Auparavant, il y avait un unique bloc politique, qui était réélu systématiquement au premier tour.

PBK : …Groupe dont vous étiez membre, n’est-ce pas ?
J.V : Pas du tout ! J’ai quitté la majorité depuis 2003 et depuis je me suis engagé dans la vie associative.

PBK : En Guadeloupe comme ailleurs, les élus n’ont pas bonne presse. Comment comptez-vous remonter cette côte d’ impopularité ?
J.V : En répondant aux aspirations de la population. Faire la politique autrement, travailler pour l’intérêt général et dans la transparence et insister sur la proximité.

PBK : Dans beaucoup de communes, la cour des comptes préconisent l’augmentation des impôt. Allez vous suivre ces directives ?
J.V : Nous voulons seulement une égalité du paiement des impôts. Ce ne sont pas toujours les mêmes contribuables qui doivent passer à la caisse. Nous devons nous donner les moyens d’aller chercher les finances où ils se trouvent avec nos différentes compétences.

PBK : Avez-vous un programme spécial jeune ?
J.V : La « jeunesse » n’est pas un simple slogan mais un véritable projet. Nous avons créé une cellule jeune qui travaille essentiellement sur le plan jeunesse pour notre mandature.

PBK : …Et les moins jeunes ?
J.V : Nous envisageons d’accompagner les séniors pour régler les problématiques sociales et réduire la fracture numérique.

PBK : « Gosier 1ère ville touristique de la Guadeloupe ». C’était la belle époque ?
J.V: Il faut que la ville retrouve sa splendeur et ses projecteurs d’antan. Nous ferons revenir les touristes en misant sur des évènementiels.

PBK : Un peu de politique fiction. Nous sommes en mars 2020 au 2ème tour de campagne. Avez-vous pensé à faire une alliance ?
J.V : Pour l’instant nous faisons notre campagne avec le Mouvement Gosiérien pour l’alternance (MGA) qui représente 250 militants. Notre unique allié, est la population et nous ne ferons jamais d’alliance contre nature.

Propos recueillis par Alain Thétis