Guadeloupe : Un coach sportif condamné en appel pour agressions sexuelles sur mineure

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

La Cour d’appel a condamné Rod Dabriou à 36 mois de prison dont 18 avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure. L’entraîneur d’athlétisme sera également inscrit sur le fichier des délinquants sexuels.

C’est une histoire qui avait fait grand bruit dans le monde du sport guadeloupéen et singulièrement dans celui de l’athlétisme.

Rod Dabriou est connu dans le milieu, voire respecté par certains. Mais cela ne fait pas peur à une jeune fille de 17 ans qui porte plainte contre lui.

Nous sommes en 2016. Et elle l’accuse de lui avoir fait subir des attouchements sexuels, et même de l’avoir plaquée au sol.

Entraineur au Monster Club Athlé, l’homme est placé en garde à vue. L’enquête conduit à sa mise en examen par la justice.

Condamné également en appel

En octobre 2019, l’heure est au procès. Rod Dabriou est reconnu coupable d’agressions sexuelles par une personne ayant autorité.

Il écope de 4 ans d’emprisonnement, assortis de 2 ans de sursis. Une peine dont il fait immédiatement appel.

Aussi, l’épilogue de « cette affaire extrêmement douloureuse », selon les mots de l’avocate de la jeune victime, vient de tomber.

Le coach est condamné à 36 mois de prison dont 18 avec sursis. Désormais, il est inscrit sur le fichier des délinquants sexuels.

Photo : Réseaux Sociaux