Guadeloupe : Un maire envoie par erreur une photo intime sur WhatsApp, il menace de porter plainte contre ceux qui partagent la photo

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Le Premier Secrétaire Fédéral du PS Guadeloupe et maire de Terre-de-Haut est dans la tourmente. La semaine dernière, Hilaire Brudey a accidentellement envoyé une photo de ses parties intimes dans un groupe whatsapp composé majoritairement de journalistes et d’élus. Certains citoyens exigent sa démission.

« Depuis quelques jours, une photo partagée par mégarde sur un groupe whatsapp me vaut de subir un cyber-harcèlement que rien ne peut justifier ».

C’est ainsi qu’Hilaire Brudey débute son communiqué, une semaine après le tollé provoqué par la publication de cette dite photo.

« Je regrette le caractère inapproprié de cette photo, dès lors que celle-ci se trouve sortie du cadre privé » poursuit le 1er Fédéral du Parti Socialiste.

Un envoi accidentel

Le 4 mars dernier, celui qui est aussi maire de Terre-de-Haut a envoyé une photo de ses parties intimes dans un groupe whatsapp. Il faut savoir que celui-ci est composé essentiellement de la presse et de politiques guadeloupéens de tout bord.

Les réactions choquées ou encore moqueuses n’ont pas tardé. D’autant que le caractère accidentel était évident.

En pleine période préélectorale

Il n’empêche que la publication a été rapidement relayée sur les réseaux sociaux. Suscitant toutes sortes de commentaires.

Dans son communiqué, Hilaire Brudey dénonce « des intentions malveillantes et des arrière-pensées politiciennes évidentes ».

Et d’ajouter : « Il s’agit de nuire à ma personne, à ma majorité municipale et à mon parti politique, tout en cherchant à masquer des affaires très sérieuses ».

Un appel à la démission

Aussi, l’élu socialiste n’exclut pas de porter plainte contre ceux qui ont partagé la photo de ses parties intimes sur les réseaux sociaux.

En attendant, des associations de femmes et de nombreux citoyens de Guadeloupe exigent la démission pure et simple d’Hilaire Brudey.

Des militants du PS affichent également leur désapprobation « face à de telles déviances ». Certains même se désolidarisent de leur tête de file. Affaire à suivre.

Voici l’intégralité de son communiqué :

« Chers amis, depuis quelques jours une photo partagée par mégarde sur un groupe whatsapp me vaut de subir un cyber-harcèlement que rien ne peut justifier.

Je regrette le caractère inapproprié de cette photo, dès lors que celle-ci se trouve sortie du cadre privé.

J’ai immédiatement effacé ce partage involontaire après sa diffusion. D’autres, à l’inverse, ont fait le choix délibéré de le relayer massivement avec des intentions malveillantes et des arrière-pensées politiciennes évidentes, au risque d’être passibles de poursuites que je n’hésiterai pas à déclencher.

Car, il s’agit, dans une période préélectorale, de nuire à ma personne, à ma majorité municipale et à mon parti politique, tout en cherchant à masquer des affaires très sérieuses – politico-financières ou de mœurs – que nous dénonçons et qui sont étayées par des procédures judiciaires ou des plaintes.

Cet épisode montre que certains ont intérêt a ce que la campagne électorale à venir soit sale et sans rapport avec les enjeux de la Guadeloupe d’aujourd’hui et de demain. Qu’ils comptent sur nous pour les ramener aux vrais sujets qui préoccupent nos concitoyens ».

Hilaire Brudey
Le 11 mars 2021

Chers amis, depuis quelques jours une photo partagée par mégarde sur un groupe whatsapp me vaut de subir un…

Publiée par Hilaire Brudey sur Jeudi 11 mars 2021