Guyane : L’immigration haïtienne a triplé sur le territoire

Vues : 381

Au cours de ces trois dernières années, l’immigration haïtienne en Guyane a triplé annonce le magazine Haïti Libre. Le nombre de demandeurs d’asile a doublé en 2015 et de nouveau doublé en 2016 et les demandes ces huit derniers mois n’ont pas ralenti. En Guyane, 88% des migrants sont d’origine haïtienne sur 11000 demandeurs d’asiles.

Ce qui inquiète le secours catholique présent sur l’île qui redoute la montée de la xénophobie tout en précisant faire son possible pour assurer les besoins croissants des migrants, en nourriture, en vêtements et pour l’assistance administrative. .
Même si la demande d’asile est un droit, très peu de demandeurs haïtiens remplissent les conditions pour obtenir l’asile dans les règles de la Constitution française et le Convention de Genève.

Les autorités craignent également, une augmentation des bidonvilles sans eau ni électricité et une augmentation des clandestins, faute de ne pouvoir satisfaire toutes les demandes (200 places pour 5 000 demandeurs). De plus, le nombre d’enfants en classe étant restreint, de nombreux enfants ne sont pas scolarisés, certains attendent une place depuis plus d’un an.

Selon le rapport du FNUP (Fonds des Nations Unies pour la Population), publié en 2011, dans un monde de 7 milliards d’individus, Haïti comptait un peu plus de 10 millions de personnes. L’île comptabilisera 16 millions d’habitants en 2050.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images/LibreAmérique/LaurentPipet/Archives/Couverture : Image non contractuelle