Haïti : Election présidentielle 2011 – Wyclef Jean bléssé par balle

Vues : 2

Wyclef-Jean

Wyclef Jean lors d’une conférence de presse à l’hôtel Karibe hotel à Pétion-ville

[Mise à jour du 05 avril 2011]

michel-martelly-president-haiti

Michel Marthelly

Selon les résultats préliminaires donnés lundi par le conseil électoral provisoire, Michel Marthelly dit « Sweet Micky » sort vainqueur de la présidentielle haïtienne avec 67,57% des voix. Le résultat ne deviendra définitif que le 16 avril 2011. Sa rivale, l’ancienne première dame Mirlande Manigat, elle obtient 31,74 % des suffrages exprimés.

[Mise à jour du 21 mars 2011]

Les bureaux de vote ont fermé  ce dimanche 20 mars au soir en Haïti. Pour succéder au président René Préval, les électeurs devaient choisir entre Mirlande Manigat et Michel Martelly. Rappelons qu’en novembre dernier le premier tour du scrutin avait été un véritable fiasco. Les incidents ont été peu nombreux à travers le pays ce dimanche.

Le conseil électoral provisoire doit maintenant recueillir les urnes et procéder au décompte des voix. Ce n’est que dans onze jours, le 31 mars, que les résultats préliminaires seront annoncés.

[Article du 20 mars 2011]

Les Haïtiens sont appelés à élire un nouveau chef d’ État ce dimanche 20 mars 2011. Ils devront choisir entre le chanteur populaire Michel Martelly et l’ancienne première dame Mirlande Manigat, qui sera le prochain président. La communauté internationale espère que le second tour de ce scrutin apportera la stabilité à ce pays dévasté par le séisme de janvier 2010.

Le rappeur américain d’origine haïtienne, en visite à Port-au-Prince, a été victime d’une fusillade dans la nuit de samedi à dimanche, dans ce qui ressemble à une embuscade, mais il n’a été que légèrement blessé. Des hommes armés ont fait feu sur la voiture dans laquelle il se trouvait. Blessé par balle à la main droite, Wyclef Jean a été conduit à l’hôpital où il n’est resté que quelques heures. Il se trouvait avec son copain rappeur Busta Rhymes et le producteur Jimmy Rosemond qui n’ont pas été touchés.

L’ancienne star des Fugees, qui vit aux Etats-Unis, se trouvait en Haïti pour apporter son soutien à Michel Martelly, qui se prépare à la phase finale des élections, prévue ce jour.

Wyclef Jean s’était porté candidat à la présidentielle il y a quelques mois avant d’être déclaré inéligible. Il a déclaré « Les élections présidentielles en Haïti, dimanche prochain pourrait se terminer avec des accusations de fraude » .

Crédit photob: Chris Harris / The Times


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés