Harcèlement scolaire : Un petit garçon de 7 ans dit vouloir « rejoindre le Bon Dieu pour toujours »

Vues : 1333
harcelement-scolaire

En cette journée de lutte contre le harcèlement scolaire, une bien triste vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis hier. Celle d’un petit garçon en larmes expliquant qu’il se fait taper à l’école tous les jours par un autre élève de son âge.

« Depuis l’an dernier j’ai un petit garçon qui s’appelle **** qui me tape tout le temps et aujourd’hui c’est mon petit frère qu’il tape. J’ai dit à ma maman que j’ai envie de rejoindre le Bon Dieu, de mourir … J’en ai marre de ce petit garçon, il n’arrête pas de me taper tous les jours. J’ai envie de rejoindre le Bon Dieu pour toujours. J’ai envie qu’il arrête de me taper »

Dans la séquence qui dure une minute l’enfant en sanglots, donne également le nom de son harceleur ainsi que le nom de son école. Depuis sa mise en ligne la vidéo a été visionnée plus d’un million de fois et des internautes ont proposé leur aide à la petite victime et sa famille pour trouver une solution immédiatement.

Si certains se demandent sur Twitter pourquoi les parents n’ont pas réglé le problème au lieu de poster une vidéo, c’est parce que c’était leur dernier recours sur les conseils de leur avocat, raconte la grande soeur du petit garçon. Elle a répondu à de nombreux messages et a expliqué que malgré les nombreuses démarches auprès de l’école située dans l’Aisne et une plainte déposée à la gendarmerie par sa mère en octobre dernier, le calvaire de son petit frère a continué.

Selon Le Parisien le petit harceleur sera entendu par les gendarmes ce jeudi pour s’expliquer devant les fores de l’ordre. Il sera accompagné de ses parents.

La soeur de la petite victime de harcèlement scolaire a publié une photo de l’enfant tout sourire avec un mot de remerciement car depuis que la vidéo est devenue virale les choses semblent bougées.

En Martinique, la première édition du hackathon dans le cadre de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire a lieu ce Jeudi 8 novembre 2018 de 8h à 16h30 Au Lycée Acajou 2 en salle polyvalente

Les objectifs de ce hackathon pour prévenir le harcèlement à l’école sont multiples : réduire la violence en milieu scolaire, améliorer le climat scolaire et fédérer la communauté éducative. La recherche montre que la prévention du harcèlement entre pairs nécessite une mobilisation globale au sein des établissements : tous les adultes et les élèves doivent être impliqués et sensibilisés à cette question pour que la prévention soit efficace.