Il demande à sa petite amie d’abuser sexuellement de son fils autiste

Vues : 8013

Une histoire sordide en Alabama (Etat du Sud des Etats-Unis) sur un jeune enfant autiste, âgé de 11 ans à l’époque des faits .

L’affaire a été jugée dans le comté de Madison. En novembre 2016, un homme de 29 ans, Sean Cole voulait s’assurer que son fils n’était pas gay. Il l’aurait trouvé, selon son témoignages, dans une situation compromettante avec un autre garçon.

Sean Cole aurait demandé à sa petite amie Khadeijah Moore, 20 ans de violer son propre fils qu’il gardait à Huntsville, le temps d’une visite familiale. L’agression s’est produite au cours de la semaine de Thanksgiving en 2016.

L’enfant qui a aujourd’hui 13 ans se porte bien même s’il croit toujours qu’il a mal agit. Ce sont ses questions sur le sexe qui ont interpellé sa mère avec laquelle il vit en Géorgie. Cette dernière a immédiatement porté plainte auprès de la police de Huntsville.

Durant le procès le procureur adjoint, Tim Douthit a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que le jeune enfant soit homosexuel. Au pire, il pouvait parler de le «redresser».
« Je poursuis depuis longtemps les crimes sexuels sur des enfants, et c’est la première fois que je me heurte à de tels faits », a-t-il ajouté.

Le Jury du comté de Madison a déclaré Sean Cole, coupable de viol, de sodomie et d’abus sexuels sur un enfant de moins de 12 ans.
Le verdict sera connu le 24 mai prochain.

La petite amie, Khadeijah Moore qui ne s’est pas présentée au procès est désormais recherchée comme une fugitive.

Ils risquent tous les deux la prison à perpétuité.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesWvua23