Il est caribéen, le violoncelliste au mariage de Meghan Markle et son histoire est un conte de fées !

Vues : 2925

Avec à ses côtés, les chanteurs de Gospel et le révérend Bishop Michael Curry, le jeune Sheku Kanneh-Mason a ému de nombreux spectateurs, durant le Royal wedding, samedi 19 mai à Windsor. (Vidéo de sa performance en fin d’article)

Nés d’une famille nombreuse, comme Sheku, ils sont tous doué, ils ont tous le « ton parfait ». L’Angleterre et le reste du monde, découvrent une famille d’origine caribéenne et africaine, dont le père et la mère ont fait le choix de développer les  talents musicaux de leurs enfants. De classe moyenne, ils bénéficient de peu d’aides et vivent de revenus très modestes.

L’histoire du musicien choisi par l’ex actrice afro-américaine, Meghan Markle, est extraordinaire, c’est un conte de fées anglais, disent les tabloïds d’outre-Manche..

Ils sont 7 enfants et sept prodiges, nés à Nottingham au Centre de l’Angleterre. Les frères et sœurs de Sheku Kanneh-Mason, sont des musiciens accomplis, tous plus doués musicalement, les uns autant que les autres : Isata, Braimah, Mariatu, Konya, Jeneba et Aminata. Trois des sept frères et sœurs de Sheku ont un « ton parfait », ils participent régulièrement à des compétitions et sont souvent primés. Pourtant les deux parents, Kadie Kanneh, une sierra-léonaise et Stuart Mason, un caribéen, né à Antigue, ne sont pas des musiciens.

L’aventure musicale de la famille commence avec Isata. L’aînée des sept enfants du couple, qui peut jouer pendant sept heures d’affilées, est pianiste et ancienne finaliste de « Young Musician » au Royaume-Uni. A 21 ans, elle étudie à temps plein, le violon et l’alto à la Royal Academy of Music, grâce à une bourse d’études, financée par Elton John, avec qui elle a joué sur scène.

Braimah, 20 ans, est violoniste, à la Royal Academy depuis septembre 2016.

Egalement à la Royal Academy of Music, à Marylebone road, le long de Regent Park, Sheku Kanneh-Mason (ci-dessus), a choisi le violoncelle dès l’âge de six ans. Levé tôt tous les samedis à 4h30 pour prendre le train de Londres, Sheku, jeune homme très désinvolte, malgré tout son talent, est devenu le premier noir a remporter le prix « BBC Young Musician 2016 », dans la catégorie jeune artiste.

Konya, 17 ans, pianiste et violoniste, elle a gagné plusieurs trophées régionaux. Jeneba, 13 ans, 8e année à 9 ans, Aminata, dix ans, au violon et au piano. La dernière est Mariatu, à six ans elle commence son apprentissage du violon.

Lundi 21 mai 2018, au lendemain du mariage royal, dans le quotidien gratuit, Evening Standard, la famille de Sheku Kanneh-Mason, de retour à Nottingham, raconte comment le jeune violoncelliste a été directement approché par Meghan Markle.

Sa mère Kadiatu Kanneh, 52 ans, se dit « fière que son fils ait participé à la célébration du mariage » de Meghan Markle et du prince Harry, samedi dernier, à la Chapelle Saint-George de Windsor : « C’était incroyable, qu’il participe à ce si beau mariage d’amour. Nous sommes si fiers de lui ». « Il n’a pas fait attention aux caméras » dit-elle, « il était en totalement fusion avec sa musique et Sheku n’était pas nerveux. C’est ainsi qu’il devait faire ».

« Je l’ai vu la semaine dernière, Sheku était très calme, il se concentrait déjà sur sa prochaine performance » a déclaré Kadiatu dans Evening Standard.

Kadiatu comme son mari et ses autres enfants étaient à la Chapelle Saint-George. Elle se souvient du jour, où elle reçoit, un appel du Palais  : « Kensington Palace, m’a appelée, on m’a demandé le numéro de portable de Sheku ». « Avec un accent américain, une femme lui a dit « Hello, je suis Meghan Makle ». La mère de Sheku poursuit « Il était tout retourné. Il m’a téléphoné aussitôt. C’était incroyable, irréel et merveilleux ! »

« Quand Sheku a rencontré Meghan et Harry, il nous a racontés comment, ils étaient adorables. vraiment agréables et pas pompeux. Ils l’ont considéré comme un ami. »

Le jeune prodige habillé pour l’occasion par le styliste anglais, Paul Smith, a joué, jusqu’à faire fondre le public, rapporte le magazine français, Le Parisien. Lors de la cérémonie nuptiale, en présence du Duc et de la Duchesse de Sussex, le violoncelliste a joué, l’ « Ave Maria » de Frantz Schuber, la « Sicilienne » de Maria Theresia Von Paradis et « Après un rêve » de Gabriel Fauré.

Sheku Kanneh-Mason comme ses aînés sont des prodiges sur scène.

En 2015, les six frères et sœurs aînés sont apparus au « Britain’s Got Talent », se révélant être pour le public, « la famille la plus talentueuse de Grande-Bretagne ».

Sheku Kanneh-Mason comme ses frères et sœurs travaillent « durement » leurs instruments.
Dans leur maison située dans la banlieue de Nottingham, « il y a quatre pianos au total, trois violoncelles, un alto, quatre violons » énumère Kadie qui n’a pourtant jamais eu l’idée de « monter un orchestre», précise Stuart Mason, le père des sept enfants.

« Tout a commencé avec Isata. «Nous l’avons mise au piano parce qu’elle était très brillante et que nous voulions lui donner quelque chose de plus, que du travail scolaire. » confie Kadie, lors d’une interview au magazine Sierra-Leone Télégraph, le 22 mai 2016.
« Isata a donné le ton et, quand les autres sont nés, la pratique de la musique était normale. »

« Sheku Kanneh-Mason « porte » son talent avec autant de désinvolture qu’il porte son T-shirt Bob Marley » fait remarquer le journaliste du quotidien africain.

« Je ne veux pas oublier la réussite de Sheku parce que je sais à quel point il a travaillé dur pour cela », indique Kadiatu. « Mais ça aurait pu être n’importe lequel d’entre eux. Ils s’entraînent au moins deux heures par jour, voire encore plus, s’ils se préparent à un examen ou à un concert ». « Les enfants jouent comme ils respirent ».

Et, Kadie et Stuart, les parents, ne sont pas en reste, car « cela a un coût d’avoir sept musiciens dans la famille ». Vivant en Angleterre depuis quelques années, le couple n’a pas eu de vacances à l’étranger depuis dix ans, et leur maison, bien qu’elle compte six chambres à coucher, est lourdement hypothéquée et s’effondre littéralement, note le reporter du Sierra-LeoneTélégraph.

Stuart Mason est directeur d’entreprise et Kadie Kanneh, professeur d’université a cessé de travailler à la naissance de son troisième enfant : « Chaque centime de notre argent passe à la musique. Nous n’avons pas décoré depuis des années » Notre voiture est une épave » assure Kadietu qui pour économiser, coiffe et relooke ses filles elle-même »

Jusqu’en 2015, Sheku Kanneh-Mason n’a pu participer qu’au concours des Jeunes Musiciens. Grâce à la gentillesse et à la générosité de Frank White, un luthier à la retraite (fabricant d’instruments à cordes), Sheku a pu développer son art.

Konya et Jeneba, prévoient de participer au prochain concours de jeunes musiciens, qui aura lieu cette année, en 2018.

Dès le départ, les parents ont pris la décision de s’impliquer dans la musique de leurs enfants, « s’assurant qu’au moins l’un d’entre eux, était présent aux auditions ».

Stuart Mason refuse de parler de sacrifices : «Nous pourrions dépenser notre argent dans une voiture de luxe, mais nous avons choisi d’aider nos sept enfants. C’est plus important. Et même si aucun d’entre eux ne devient un musicien professionnel, ça aura valu la peine. »

«Jouer d’un instrument leur apprend la discipline, la confiance en soi, l’importance du travail acharné. Cela leur donne confiance. En tant que parents, notre plus grande joie est de les voir jouer ensemble, ou jouer sur scène. Ils s’épanouissent et cette confiance se répand dans tous les moments de leur vie. Je ne pense pas que nous allons regarder en arrière et dire « c’était de l’argent gaspillé » commente, le caribéen, Stuart Mason.

Sheku Kanneh-Mason et sa famille sont un exemple pour les anglais issus de la minorité au Royaume-Uni. Le jeune violoncelliste de 19 ans en est conscient : «Si je peux faire partie d’un changement, alors oui, c’est une bonne chose. Il n’y a aucune raison pour qu’un orchestre n’ait pas le même genre de mélange ethnique que dans n’importe quelle rue de Londres ou de Nottingham. La couleur de votre peau n’a aucune influence sur votre capacité à jouer ».

Royal Wedding

“It was such an awesome moment – just really incredible to perform for Prince Harry and Meghan at their wedding! The atmosphere was amazing and I’m proud to have played a small part in the celebrations. It’s a day I will remember for the rest of my life” – Sheku Kanneh-MasonListen to more – https://decca.lnk.to/ShekuCompletePF

Publiée par Sheku Kanneh-Mason sur dimanche 20 mai 2018

Dorothée Audibert-Champenois/Favebook Twitter C’news Actus Dothy

Family

Did you watch the CBS special last weekend, featuring all my family? They have all been such a huge support over the last few weeks and here's a quick video I recorded earlier this year about them.

Publiée par Sheku Kanneh-Mason sur samedi 26 mai 2018

Images Sierra-Leone Télégraph/Evening Standard.