Il faut assouplir le confinement pour les commerces « non essentiels » en Martinique demandent Didier Laguerre et Serge Letchimy à l’Etat

Le maire de Fort de France et le député de la Martinique ont écrit au ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu pour lui demander d’assouplir significativement les mesures de restrictions appliquées à la Martinique.

Les élus proposent un assouplissement des restrictions pour les commerces dits non essentiels, dans un premier temps, notamment pour ceux qui sont en mesure de faire respecter les gestes barrières et le port du masque en continu, surtout que la plupart ne représentent pas des lieux de forte concentration.

Ils se basent sur l’amélioration de la situation sanitaire de la Martinique. « Force est de constater que les effets attendus de cette puissante deuxième vague annoncée en Martinique (hospitalisations et occupation de lits en réanimation) sont en deçà de ces prévisions catastrophiques, et c’est tant mieux pour nos soignants, nos malades et concitoyens . Ces 10 derniers jours, nous observons une stabilisation de la circulation du virus et de ses conséquences sur l’hospitalisation » écrivent-ils dans un courrier en date du 12 novembre.

Didier Laguerre et Serge Letchimy rappellent au ministre que le Président de la République lui-même avait indiqué, dans sa dernière allocution, qu’un reconfinement sur tout le territoire national, pourrait comporter des « adaptations » pour les Outremers, qui ont en général une situation épidémique différente de celle de l’Hexagone. Et c’est le cas aujourd’hui pour la Martinique.

Le maire et le député rappellent encore à Sébastien Lecornu le tissu économique très fragile de notre territoire et démontrent que les décisions et dispositifs du gouvernement ne suffiront pas pour aider les acteurs économiques à se relever. Il faut leur permettre de survivre jusqu’à l’arrivée des aides vers la mi décembre. Ces arguments n’ont pas été entendus pour le moment par Le Premier ministre qui s’est prononcé prononcer ce jeudi 12 novembre. Le confinement est prolongé au moins deux semaines.

#COVID19 #Commerces #FortdeFrance
__ Courrier au Ministre des Outre-Mer __

Publiée par Didier Laguerre sur Jeudi 12 novembre 2020