Il violait des femmes rencontrées sur internet : Le martiniquais Willy Désir condamné à 18 ans de réclusion criminelle


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 3603

Viol, tentative de viol et atteinte sexuelle sur onze femmes dont il avait fait la connaissance sur internet sur le site Adopte un mec. Voilà les raisons pour lesquels Willy Désir comparaissait à ces assises de Nanterre en appel. Et ce deuxième procès l’a desservi puisque ce verdict est plus lourd de 5 ans que celui qui avait prononcé en première instance il y a environ un an par la Cour d’Assises des Yvelines.

Son avocat n’exclue pas d’aller en cassation.

C’était le soulagement pour les victimes de Willy Désir présentes à ce tribunal de Nanterre, mais la déception du côté de l’accusé. Après avoir délibéré pendant près de 6 heures, les jurés ont tranché : le martiniquais jugé pour viol, tentative de viol et atteinte sexuelle sur onze femmes est condamné à 18 ans de Viol, tentative de viol et atteinte sexuelle sur onze femmes.

Depuis lundi 28 mai, la cour d’assises a repris tous les faits de ce dossier pour les analyser et confier aux jurés le soin de se prononcer. Et ils sont allés au-delà de la première condamnation prononcée en première instance qui était de 13 ans de réclusion criminelle.

Parmi les faits marquants de ces 4 jours de procès, l’accusé a reconnu en partie les faits qui lui sont reprochés. En première instance, au contraire il les niait ajoutant même que les victimes étaient consentantes et ne réclamaient pas l’utilisation du préservatif.

La première plainte avait été déposée en 2013
Willy Désir a rejoint sa cellule de la prison du Val d’Oise où il était déjà incarcéré.
Il devra aussi se soigner et se faire suivre sur le plan médico-judiciaire..