Inauguration du Laboratoire Territorial d’Analyses à Fort-de-France

laboratoire-territorial-d-analyses

Ce mercredi 10 avril dans la matinée a eu lieu l’inauguration officielle du Laboratoire Territorial d’Analyses, en présence d’élus de la CTM, de personnalités et des agents du Laboratoire. Le bâtiment flambant neuf est situé sur la route de Gondeau au lieu dit la Favorite à Fort-de-France.

Les travaux ont démarré le 25 septembre 2014 et, après beaucoup de péripéties, la réception des travaux du bâtiment a été prononcée le 14 Novembre 2017 avec réserves. Le déménagement du LTA a été fait début janvier 2018, suivie de la mise en exploitation de l’équipement.

Les élus ont saisi l’occasion pour saluer le travail des agents de la Collectivité, de retracer les différentes étapes de la construction de cet outil emblématique de la CTM et d’afficher les ambitions de la Collectivité pour développer davantage son positionnement et accroître la compétitivité sur le territoire de la Martinique en élargissant l’offre d’analyse….Et ainsi permettre aux martiniquais d’avoir un laboratoire de référence et d’excellence, qui pourra couvrir toute la Caraïbe, en dépit des fortes contraintes de localisation de ce bâtiment, comme l’a souligné le président de la CTM, Alfred Marie-Jeanne.

Les projets du LTA pour le futur s‘inscrivent parfaitement dans sa démarche de préservation de l’environnement, de la sécurité alimentaire ainsi que de la qualité de vie des martiniquais.

Pour rappel :

Le LTA est un outil majeur permettant à la CTM de mettre en place une politique de santé publique au bénéfice de la population, tant sur le plan de l’hygiène et la sécurité alimentaire, que sur le plan de la santé environnementale.

Le LTA Martinique, laboratoire accrédité COFRAC* 17025 sur une dizaine de programmes techniques (plus de 20000 échantillons analysés en 2018), a pour mission de participer au maintien de la sécurité alimentaire et de la santé environnementale des Martiniquais.

Le LTA compte aujourd’hui 46 agents de formations et de spécialités diverses, telles ingénieurs, vétérinaire, chimistes, biologistes, métrologues, préleveurs, qualiticiens, gestionnaires.

Le LTA fonctionne avec un budget d’environ 3,4 millions d’euros, dont 50% en recettes propres et 50% en subventions versées par la Collectivité.