Incidents devant le tribunal de Fort de France : Le préfet « salue le professionnalisme des forces de l’ordre et condamne ces actes intolérables »

Dans un communiqué le préfet « condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables et les agissements des manifestants » suite aux affrontements qu’il y a eu ce lundi 13 janvier devant le tribunal de Fort de France entre les forces de l’ordre et les militants venus soutenir les 7 militants anti-chlordécone dont le procès se déroulait hier.

Ces derniers souhaitaient accéder à la salle d’audience, mais seule une trentaine d’entre eux ont pu y pénétrer. Puis les choses ont dégénéré entre les forces de l’ordre et les manifestants restés à l’extérieur et qui souhaitaient accéder à la salle pour soutenir les « 7 militants ».

Le préfet indique dans son communiqué, qu’il « salue le professionnalisme des forces de l’ordre qui ont fait un usage juste et proportionné de la force ».

Ce lundi 13 janvier 2020, des individus ont tenté de pénétrer de force au sein du tribunal judiciaire et ont jeté des projectiles à l’encontre des forces de l’ordre. Cette agression s’est produite à l’occasion de la comparution de 7 individus poursuivis pour violences en réunion sur agents de la force publique, dégradations et participation à un attroupement.

Face à cette violence, la police nationale a été conduite à utiliser la force pour rétablir l’ordre.
Franck Robine, préfet de la Martinique, déplore et condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables et les agissements des manifestants qui se livrent à ces violences. Le préfet salue le professionnalisme des forces de l’ordre qui ont fait un usage juste et proportionné de la force.

En démocratie le recours à la violence n’est jamais légitime, à fortiori à l’encontre des forces de l’ordre et pour entraver le fonctionnement de la justice. L’apaisement doit revenir et une petite minorité violente ne saurait l’empêcher. C’est par le dialogue et par le travail conjoint que les difficultés de la Martinique seront surmontées.

Photo : Steven Cayau pour PBK