Incidents devant le tribunal : Le maire de Fort-de-France réagit

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Suite aux débordements liés à l’audience des militants anti-chlordécone le maire de Fort-de-France réagit dans un communiqué. Il lance « un appel au calme et condamne sans ambiguïté toutes les formes de violence ».

Suite aux nombreux heurts ayant opposé les forces de police aux manifestants venus soutenir les militants anti-chlordécone auditionnés au Palais de justice de Fort-de-France ce lundi 13 janvier 2020, je tiens à lancer un appel au calme et condamne sans ambiguïté toutes les formes de violence.

Un drame a été évité de justesse grâce au courage et au sens civique de foyalais, et nous ne pouvons que nous en satisfaire.

Si je me félicite du report de l’audience au mois de juin, ainsi que de la levée du contrôle judiciaire, je souhaite aussi que les conditions d’accueil au Palais de justice soient améliorées pour ce type d’audience.

Je condamne aussi fermement les détériorations volontaires, opérées par certains, sur les portes d’entrée de la mairie ainsi que les tentatives d’incendie des services de l’état civil.
J’en appelle à la vigilance des habitants des quartiers foyalais afin qu’ils demeurent, eux aussi, les garants de notre cohésion.

J’invite par ailleurs l’État à prendre toute la mesure des cris de justice et de réparations lancés par les martiniquaises et les martiniquais.

Je réitère mon appel au calme et je souhaite que s’ouvre enfin le dialogue nécessaire, sur tous les volets de cette grave crise de santé publique liée au chlordécone, qui nous touche toutes et tous.

Photo : Benny