Incidents sur l’îlet la Grotte au Robert : « Ce n’était pas une agression raciste » selon Luc de Jaham

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Des incidents ont éclaté dimanche dernier sur l’ilet la Grotte, entre les occupants des maisons et un individu. Si les raisons exactes de cette altercation n’ont pas encore été déterminées, une enquête a été ouverte par les gendarmes pour éclaircir cette affaire.

Dans un post Facebook, publié sur « Laisse moi te dire » l’un des occupants de la maison déclare que « Ce n’était pas une agression raciste » Voici l’intégralité du post de Luc de Jaham :

« Ce n’était pas une agression raciste ! »

Je m’appelle Luc de Jaham. Je suis un des occupants légitimes de l’îlet La Grotte depuis plus de 60 ans, et j’entretiens, depuis toujours, d’excellentes relations avec les populations voisines.
Dimanche 16 août, ma famille a été victime d’une agression violente de la part d’un individu qui s’est présenté sur la galerie de mon domicile de l’îlet.

Cet individu, manifestement sous l’emprise de l’alcool, est venu déféquer sous le regard médusé de mes invités et de mes petits enfants. Puis il s’en est pris à nous physiquement, portant des coups à mes invités. Je regrette qu’une telle scène se soit déroulée sous les yeux de ma famille qui est aujourd’hui – on le comprend – très choquée. Je regrette qu’un déjeuner paisible ait pu se terminer dans un tel cauchemar de violence. J’ai bien entendu porté plainte à la gendarmerie.

Je tiens cependant à préciser que l’agression n’a pas été motivée par des considérations racistes. Je tiens également à remercier les amis de l’agresseur d’avoir tenté de le calmer. Sans leur aide, les choses auraient sans doute dégénéré. Je tiens enfin à remercier tous les baigneurs alentours qui sont venus immédiatement nous témoigner leur soutien.

Compte tenu des amalgames que certains ne manqueront malheureusement pas de faire, il me semblait important d’apporter cette précision. L’agression de dimanche, aussi violente soit-elle, est le fait d’un individu isolé. Elle n’est en aucun cas le fait d’un groupe inspiré par un quelconque mouvement contestataire.
Luc de Jaham, le 17 août 2020

« Ce n’était pas une agression raciste ! »

Je m’appelle Luc de Jaham. Je suis un des occupants légitimes de l’îlet La…

Publiée par Laisse-moi te dire sur Lundi 17 août 2020