Inondations du 16 avril 2018 en Martinique : Etat de catastrophe naturelle reconnu pour plusieurs communes

Inondations du 16 avril 2018 en Martinique : Etat de catastrophe naturelle reconnu pour plusieurs communes

Les assurés du Lamentin, du François, du Robert, du Vauclin et de Sainte-Marie ont jusqu’au 13 novembre 2018 pour déclarer à leur compagnie d’assurance leurs dommages matériels directs dégâts occasionnés sur les bâtiments, les marchandises, les matériels, le mobilier ou les récoltes. Ils disposent en effet d’un délai maximum de 10 jours à compter de la date de publication de l’arrêté.

En fonction des cas de figure, leurs communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrain, des inondations et coulées de boue.

Dans un communiqué, la préfecture explique que, suite aux fortes pluies du 16 avril 2018, les communes du Lamentin, du François, du Robert et du Vauclin ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrain par l’arrêté interministériel du 22 octobre 2018, publié au journal officiel n° 0254 du 3 novembre 2018.

Par ailleurs, les communes du Lamentin, du François, du Robert, du Vauclin et de Sainte-Marie ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue par l’arrêté interministériel du 4 octobre 2018, publié au journal officiel n° 0254 du 3 novembre 2018.

Pour l’ensemble de ces phénomènes, les personnes sinistrées titulaires d’une police d’assurance garantissant leurs biens des dommages d’incendie ou de tout autre dommage, peuvent bénéficier de la garantie catastrophe naturelle. Ces polices d’assurance sont généralement appelées «multirisques». Les automobilistes et tous véhicules à moteur bénéficient de cette assurance, s’ils sont assurés en incendie ou en dommage.

Yohan Coppet