Intempéries : plusieurs écoles du Nord Atlantique restent fermées ce jeudi, la liste des maisons menacées se rallonge

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Suite aux intempéries survenues en Martinique ces derniers jours et en raison des coupures d’eau plusieurs écoles du Nord Atlantique restent fermées ce jeudi. Au Gros-Morne, toutes les écoles de la commune sont fermées ce 12 novembre 2020.Egalement, la liste des maisons menacées se rallonge.

Autre commune où l’alimentation en eau potable n’est toujours pas rétablie : la Trinité. Le maire Fred Buval a informé les parents que la crèche Frégate au quartier Beauséjour et l’école de Bellevue resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. Il invite les parents à prendre des dispositions pour la garde de leurs enfants

C’est le cas à Sainte-Marie également où la municipalité informe que les écoles primaires de la ville sont fermées ce jeudi et demain vendredi afin que les bâtiments soient contrôlés après les pluies très importantes qui sont tombées.

La liste des maisons menacées se rallonge

Une cellule de crise a rassemblé des acteurs de la sécurité à Sainte Marie hier mercredi 11 novembre. Il en ressort notamment que beaucoup de maisons sont devenus inhabitables. Selon certains internautes, c’est le cas depuis le Morne des Esses jusqu’au quartier Reculé.

A la Trinité, de nombreux habitants sont également concernés par des éboulements menaçant leurs habitations. Au quartier Raisinier, la municipalité a procédé à une opération de sécurisation de la falaise pour la sécurité des biens et des personnes. Cette action est mise en place en attendant la rencontre sur site du BRGM, expert de la gestion des risques du sol.

Une visite est prévue ce jeudi 12 novembre) avec le sous-préfet du Nord de la Trinité et de Saint-pierre auprès de toutes les habitations impactées sur le territoire par les éboulements. À l’issue de cette rencontre, les dispositions définitives nécessaires seront prises.

Par ailleurs, lors de la plénière qui se tiendra à Cap Nord demain matin, il sera question de demander à l’État de prendre un décret de catastrophes naturelles a encore précisé la municipalité de la Trinité.

Photo : Pierre Sotier