Interpol alerte 194 pays sur de la drogue livrée dans des cartons à pizza, en plein confinement

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les trafiquants de drogue débordent d’imagination. Rien ne les arrête, même pas le confinement imposé dans de nombreux pays pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Certains utilisent des services de livraison à domicile pour livrer cocaïne, marijuana, kétamine et ecstasy, cachée dans des cartons à pizza, alerte Interpol, ce jeudi 30 avril.

Selon le journal Ouest-France, l’organisation Internationale police criminelle a lancé l’alerte auprès de ses 194 pays sur un nouveau mode opératoire des trafiquants qui utilisent des services de livraison à domicile de pizza et autres denrées pour transporter drogue ou armes dans les pays soumis au confinement.

La police espagnole a interpellé, début avril, à Alicante et Valence sept personnes habillées en livreurs à domicile qui livraient en fait de la cocaïne et de la marijuana à vélo, en moto ou en voiture, relève dans un communiqué l’organisation de coopération policière internationale, basée à Lyon.

Certaines drogues étaient cachées dans de faux sacs à dos de livraison à domicile, ajoute Interpol qui a alerté ses 194 pays membres au sujet de ce nouveau mode opératoire.

Des modes opératoires identiques ont été identifiés par la police en Irlande, Malaisie, Espagne ou encore au Royaume-Uni où de faux livreurs à domicile transportaient de cocaïne, marijuana, kétamine et ecstasy.