JD Sports : La manager qui avait traité ses collègues de « macaques » a été licenciée

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :

Après le tollé causé sur les réseaux sociaux, JD sports a enfin réagi suite aux propos jugés racistes d’une de ses managers.

« Sans vouloir blesser personne, j’ai dit qu’on allait faire une file d’Arabes, une file de gwers et enfin, une file de … ». Sentant la situation lui échapper complètement elle précise : « Je n’ai pas dit bamboulas, j’ai dit macaques » expliquait la manager dans une tentative d’apaisement. La scène qui s’est déroulé à Liège en Belgique a été filmée et postée sur les réseaux sociaux. Indignés, les internautes réclamaient des excuses  publiques ainsi que le licenciement de la mise en cause.

C’est chose faite. Dans un communiqué l’enseigne a annoncé que la jeune femme a été licenciée selon une publication de la LDNA.

« Il faut aussi que le CM du compte Instagram JD Belgique soit limogé, il a posté lors de la polémique une photo avec une basket Nike où il y avait écrit I DON’T CAIR (Je m’en fiche) en y ajoutant #mood puis il a supprimé la dite photo. Les employés racistes font du tord aux marques malheureusement » a indiqué un internaute.

La Ligue de défense noire africaine, LDNA réclame également « un engagement formel de JD Sports pour imposer le respect de la dignité des employés de toutes origines travaillant dans leurs boutiques« .