« Je suis Charlie » : La Martinique exprime son indignation et sa solidarité

Vues : 10

C’est sur la Place Roméo, face à la Cathédrale, que se sont réunis les collègues locaux de Charlie et ses confrères, à la demande du Club Presse Martinique.

Mais ils n’étaient seuls puisque des personnalités et de nombreux anonymes étaient venus leur prêter main forte pour dire NON A LA VIOLENCE, OUI A LA LIBERTÉ.
Ce n’est pas tant la liberté de la Presse que la liberté de d’écrire ou encore de penser que sont venus revendiquer ces nombreuses personnes ce soir, mais la LIBERTÉ tout court.

DSC_6989

Ce sont des salves d’applaudissements qui se sont fait entendre à l’énoncé du nom de chacun des 12 hommes et femmes décédés ce mercredi sous les armes de ces terroristes lors de la tuerie au siège de Charlie Hebdo.

DSC_7027

Tour à tour, les responsables du Club Presse, Secrétaire du Préfet et le premier Magistrat de la ville ont fait part de leur indignation et de leur volonté de rester debout et d’avancer afin de lutter contre cette barbarie. Retenons surtout l’intervention du Syndicat de Police qui invitait chacun à ne jamais fléchir les genoux devant un individu, quel qu’il soit, dont le but est de bafouer la liberté.

DSC_7024

C’était également l’occasion de rendre hommage au travail des forces de l’ordre qui œuvrent pour la protection de la population au risque de leur vie. Une pensée particulière était adressée à cette jeune samaritaine, Clarissa Jean-Philippe, morte « à cause de la bêtise humaine ».

Une minute de silence a pu être observée en mémoire de tous ceux-là.