Jean-Sébastien Vialatte regrette son tweet qualifiant les casseurs du PSG de « descendants d’esclaves »

Vues : 5

Le compte Twitter de Jean-Sébastien Vialatte, député UMP du Var et maire de Six-Fours-les-Plages, a connu un moment de surchauffe lundi soir, après l’envoi d’un commentaire raciste sur le comportement les casseurs du PSG parmi lesquels le parlementaire a vu « sûrement des descendants d’esclaves » et admis qu' »ils ont des excuses ». Un tweet explosif que le député UMP ponctuait en affirmant que « Taubira va leur donner une compensation ».

Bronca spontanée sur le web, riposte véhémente des twittos socialistes et de personnalités de gauche, tant et si bien qu’à 23 heures, comme l’indique Le Lab d’Europe 1, Jean-Sébastien Vialatte effaçait son tweet. « C’était une énorme connerie », a-t-il déclaré au Lab. « J’ai fait un amalgame stupide entre deux choses. D’un côté la provocation de Mme Taubira sur le dédommagement d’esclaves, et de l’autre, cette tendance à toujours trouver des excuses aux casseurs. Je le regrette. » mais des captures d’écran du tweet circule toujours sur les réseaux sociaux.

Dans un précédent Tweet, toujours en ligne, le maire de Six-Fours-Les-Plages associait Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, à Ali le chimique, cousin de Saddam Hussein condamné à mort pour le massacre de Kurdes irakiens en 1988, notamment lors d’attaques au gaz.

Le député a effacé un autre tweet. « Bien sûr, le 26 les CRS seront nombreux et auront reçu des ordres et du gaz ! », avait écrit le Jean-Sébastien Vialatte, évoquant la future manifestation des opposants au mariage pour tous qui se déroulera le 26 mai.

 En peu de temps, le député Vialatte est devenu un virtuose de Twitter…

buzzpolitique.nicematin.com / huffingtonpost.fr