Johnny Hallyday repose au cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy

Vues : 774

Johnny Hallyday est décédé le mercredi 6 décembre à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer du poumon.

Après « l’hommage populaire » à Paris, samedi dernier, c’est dans le calme que le chanteur a été enterré sur l’île de Saint-Barthélémy, aux Antilles. C’était la volonté de l’artiste, qui repose désormais dans le cimetière de Lorient. La cérémonie a eu lieu à Saint-Barthélémy dans la plus stricte intimité.

Dès jeudi 7 décembre, le président de la collectivité de Saint-Barthélémy, Bruno Magras, l’avait annoncé : Johnny Hallyday (de son vrai nom Jean-Philippe Leo Smet) serait inhumé à Saint-Barthélemy, c’est le dernier endroit où vivait le chanteur avant son décès.
Une « réunion préparatoire » s’était tenue dans la nuit de vendredi à samedi en métropole pour mettre en place, un dispositif « très verrouillé » de 150 individus, dès l’atterrissage des proches du chanteur.

Lundi après-midi, à 16h30 locale, c’est-à-dire 21h30 de métropole que le convoi funéraire a atterri sur l’île. La dépouille de Johnny Hallyday est arrivée à Saint-Barthémy avec la famille du chanteur.

Comme sur la place de la Madeleine, samedi dernier, de nombreux pilotes de motos Harley-Davidson ont assisté à l’enterrement. La presse maintenue à l’écart et l’accès au cimetière étant limité par un cordon de 100 mètres, environ 60 à 80 personnes ont assisté à la cérémonie qui a duré une heure environ. Les cloches ont sonné et la chorale paroissiale a chanté un Bee-Bop-A-Lula.

En tête du cortège, et comme tous ceux qui assistaient à l’enterrement, habillée tout en blanc, Laeticia, l’épouse de Johnny Hallyday, ainsi que les filles du couple, Joy et Jade aux côtés du manager de la Rock-star, Sébastien Farran et son guitariste Yarol Poupaud. L’acteur Jean Reno était présent pour les derniers adieux à la star populaire.

Deux jours plutôt, un hommage populaire a été rendu à l’église de la Madeleine, où plus de 800 000 personnes se sont déplacées.

Des milliers de fans sont venus chanter à l’église de la Madeleine et ont suivi le discours d’adieu du Président de la République française, Emmanuel Macron à Paris. L’hommage public du Président s’est tenu sous le porche de l’église Sainte-Marie-Madeleine, là où s’est déroulée la cérémonie funèbre du chanteur et acteur français Johnny Hallyday.

Puis, le corbillard et le cercueil blanc-crème de l’artiste décédé, a parcouru les rues de Paris, la procession a traversé les Champs-Elysées, où se trouvaient des dizaines de milliers de fans du rocker français. Plus loin, la place de la Concorde était remplie de monde. Le cercueil a été suivi par des centaines de motards qui symbolisaient en force, la passion du chanteur, un fan de moto, de voiture et de vitesse.

700 pilotes Harley-Davidson, dont une ancienne moto de Hallyday, une Harley-Davidson Softail Springer 89 bleue se fondaient dans l’immense foule venue dire un dernier Au revoir à leur idole.

A quelques centaines de mètres de sa villa, construite en 2008 et baptisée Jade comme l’une des ses dernières filles, le chanteur Johnny Hallyday, né Jean-Philippe Smet, repose en paix, au cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy, aux Antilles françaises.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


Imagestheconnexion/Capture d’écran