Jojo Grocravla : Le percussionniste martiniquais est décédé

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le percussionniste martiniquais  Jules Maurice Grocravla dit « Jojo Grocravla » est décédé d’une crise cardiaque le 22 juillet. Il avait 77 ans. La nouvelle a été annoncée hier sur les réseaux sociaux. Ses amis musiciens lui rendent hommage sur Facebook. Voici ce qu’écrit le musicien Dédé Saint-Prix :

« Jojo Grocravla nous a quitté
Anmwéé ! Maladi gaté vayan !

La Martinique a perdu un grand maître de la percussion en la personne de Jules Maurice Grocravla dit « Jojo Grocravla.

Né à Fort de France le 20 décembre 1943, il a tiré sa révérence ce 22 juillet 2020 victime d’une crise cardiaque aux dires de la police.

Très jeune il a fait partie des Tropicana Juniors et nous a toujours régalé par ses improvisations, sa joie de jouer et son inspiration.

Un journaliste de ANTILLA avait écrit à son propos : « Propulsé par le son, se laisse aller sur scène à des bons prodigieux et déconcertant le public… Allie maîtrise du rythme à la libération totale du corps. » (fin de citation)

Avec notre pote Jean-Marie Féné, nous avons passé une journée à taper sur des congas à la rue Ti Doudou à Sainte-Thérèse, autour d’un tinen-lanmori…

Les « son-lari » étaient les bienvenus pour ce passionné de musique qu’était Jojo. Nou té anlè sa ! Anba tjòs-la au bord de mer de Schoelcher… Ou encore Place du 22 mé à Trénelle…

Il a toujours aimé la musique, sa liberté et aussi la lecture. On pouvait le voir assis dans la grande librairie du Forum des Halles à Paris entrain de lire des livres qui donneraient le tournis à plus d’un…

Dès que l’occasion se présentait, je l’invitais sur scène. Nous avons toujours été proches.
C’est Jojo qui a initié Miguel Gomez aux percussions entre autres… dans le métro.

On peut dire qu’il était dans son monde, cependant il avait son monde… C’est de lui que feu Henri Guédon parlait dans la chanson « Koutou patakoum kouloukoutou ! Son tanbou-a.. » « Man té za tann bò Obéwo, an ti Jojo ka jwé tanbou.. »

Il a juste souri et n’a pa pas donné de suite favorable à la proposition du grand Tito Puente qui lui demandait de faire la tournée avec la Fania All Stars… Ça c’était Jojo ! Très surprenant pour certains ! So what ! Jojo-nou sé Jojo-nou !

Pour fêter ses 70 ans, Jean-Guy Cauver (photographe) très proche de lui, qui a été aussi son référent a voulu organiser un concert à l’Atrium de Fort de France avec 70 musiciens… Jojo a paniqué ! Il a pris un billet pour Paris… Ça c’était notre Jojo !
puis, Il a eu le mal du pays…

Avec Simone Lagrand, nous avons tout fait pour le retrouver et le 27 juin 2016 je l’ai ramené en Martinique Grâce à la générosité de Alex Rosette. C’est Luther François (un grand coeur) qui l’avait hébergé !

Quelques temps après, Jojo est reparti à Paris… et en ce mardi 28 juillet 2020, j’apprends que mon frère est décédé depuis 22 juillet 2020…
Triste réalité !
Ankourajé pa dékourajé !
Ma sympathie va vers toute sa famille ainsi qu’à la grande famille musicale.
Ripozé an pé Jojo !
Bon vwayaj gran met !
‘La relation thérapeutique’ (une de ses expressions préférées)

Paris le 28 07 2020 Dédé Saint-Prix »