Joko : « On est tous ‘blancs’ sans le savoir … »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Postée il y a un an, la publication de l’artiste martiniquais Joko réapparaît sur les réseaux sociaux, surtout après la polémique suscitée par les propos de Lilian Thuram sur le racisme dans le football,

Relayé sur les réseaux sociaux notamment sur WhatsApp, par de nombreux internautes, cette analyse de la société antillaise, « n’a rien de raciste ni de polémique, c’est juste un constat facile à vérifier » indique l’auteur de l’article. Dans son analyse, Joko pointe du doigt les médias notamment les radios :  « La mort de notre culture est programmée depuis l’époque ‘d’Akim et Zembla’, et se poursuit différemment par les radios » écrit-il :

ON EST TOUS « BLANCS » SANS LE SAVOIR , NOS MÉDIAS AUSSI « VU PAR JOKO »
Moi joko je suis un enfant quinquagénaire de la Martinique qui se souvient de :
– AKIM : ( Un blanc ) héros dans la jungle africaine
– BLÈK le Rock : ( un blanc ) héros chez les indiens d’Amérique
– LES 12 APÔTRES : ( tous blancs )héros en Palestine
– ZEMBLA : (un blanc ) héros dans la jungle Africaine
– CAPITAINE SWING : ( Un blanc ) héros chez les indiens du canada
– JÉSUS : ( Un blanc ) héros en Palestine
– TINTIN au congo : ( Un blanc ) héros chez les congolais
– TARZAN : ( Un blanc ) héros en Afrique
– Blanche neige, Cendrion, prince charmant, Cosette, Robin des bois, Etc . . et plus récemment la petite sirène, et Harry Poter
– Et la liste est longue

– On nous a appris depuis l’enfance à n’avoir que des héros blancs
– Apris à détester la peau noire, et les cheveux crépus
– Et nous même nègres qualifions nos belles négresses de solex (insulte)
– D’ailleurs on n’a pas de héros noirs a ma connaissance .
– Victor Shoelcher (blanc ) nous a libéré de l’esclavage ( d’après l’histoire vu par les blancs ) .
– Mais celui qui nous a mis en esclavage c’est bien aussi un (blanc) un pape du nom de « Nicolas V » en 1454 , (mais l’histoire blanche n’en parle pas ) chuuuut .

– Ou sont nos libérateurs noir ? ? ?
– Comme d’habitude ils sont Inconnus au bataillon , pourtant ils existent bel et bien
– il n’y a que des héros blancs qui ont marqués notre enfance , notre jeunesse , notre foi , et qui ont formaté nos cerveaux (héros égal blanc)
– Le blanc a toujours eu tous les droits sur toute la planète , c’est à dire qu’il est maitre chez lui , et maîtres chez les autres
– il tue systématiquement tout les noirs capables de penser , raisonner , et se revolter , tout comme le faisait Akim ou Zembla , et on trouvait ça bien on était pour Akim ou Zembla
– Cette colonisation physique et culturelle est toujours d’actualité mais de façon plus subtile , et moderne , je m’explique .

– Quand vous avez aux Antilles-Guyane des radios comme « NRJ » ou « TRACE FM » ( radios de blancs ) qui en Martinique Guadeloupe et Guyane ne passent pas de musique « Antillo-Guyanaise » , reçoivent leurs programmes de Paris , et formate notre jeunesse dans une musique , et culture blanche et étrangère , on est dans la mème logique de colonisation que « Akim ou Zembla , et dans cette même logique de formatage de jeunes cerveaux nègres
– Quand à pour nos radios (nègres) locales elles sont Haïtianisées (colonisation Haïtienne) un autre débat
– Souvenez vous qu’on n’avait droit qu’à une heure de musique Martiniquaise par semaine en Martinique sur la radio d’état ( blanche) « ORTF »à l’époque , actuellement nommé « Martinique première » .

– On écoutait de la musique locale sur une radio (interdite en Martinique à l’époque) du nom de « Radio Jumbo » (il me semble) actuellement « RCI », respect pour les fondateurs de cette radio qui avaient des couilles en béton , une pensée pour MANO
– Mais personne ne se penche sur le sujet car tout le monde s’en fout , sauf nos colons (les blancs , et les Haïtiens)

– Nos politiques sont trop occupés par leurs cancans , nos sociologues inexistants , nos intellectuels ne se mouillent jamais sur rien
– De plus pour nous abrutir corectement ces radio colonisatrices touchent de l’argent provenant des redevances payé par nos impôts
– En clair on paye pour se faire abrutir et coloniser
– Cet article n’a rien de raciste ni de polémique, c’est juste un constat facile à vérifier
– La mort de notre culture est programmée depuis l’époque « d’Akim et Zembla », et se poursuit différemment par les radios comme « NRJ » et « Trace-Fm »
– Citoyens Antillos-Guyanais ne dites pas que vous n’y pouvez rien , si chacun de nous en parle , et s’insurge on pourra peut être faire quelque chose
– Sauf si la peur du blanc chez vous est encore trop forte
– Si vous prenez conscience et si vous partagez ce message ce serait déjà beaucoup
Merci .

Signé Georges GROMAT dit joko musicien auteur compositeur et citoyen Martiniquais