Journée mondiale de lutte contre le SIDA : « Dépistaj la pa oublié’y »

Vues : 4

En cette nouvelle journée mondiale de lutte contre le sida, l’occasion est donnée de sensibiliser et de mobiliser tout un chacun quant à l’importance du dépistage.

Une fois de plus, l’ARS soutient les actions de prévention et de réduction des risques. Á ce titre, elle s’associe avec le Comité de Coordination Régionale de la Lutte contre l’infection au VIH, l’IREPS et de nombreuses associations dans leurs opérations de terrains axées sur l’information et la sensibilisation au VIH/SIDA.

Aujourd’hui encore, beaucoup d’infections sexuellement transmissibles restent malheureusement méconnues et les progrès thérapeutiques ont éloigné les craintes d’une contamination par le VIH.

Ce 1er décembre 2014 est donc l’occasion de rappeler que le dépistage de l’infection à VIH a un intérêt individuel et collectif. C’est aussi l’occasion de Continuer à promouvoir le préservatif et son usage.

Se faire dépister permet donc de connaître son statut sérologique, notamment si l’on a été exposé à un risque de transmission virale. Connaître le résultat du test de dépistage permet de bénéficier, au plus tôt, d’un suivi médical efficace en cas de positivité. Il existe aujourd’hui des médicaments efficaces qui permettent de bloquer l’évolution de la maladie.

Tout au long de cette journée, des actions sont mises en place aux quatre coins de l’île afin d’informer le plus largement possible le public sur la nécessité du dépistage, avec notamment des tests rapides d’orientation diagnostic détectant le VIH 1. Ainsi, vous pouvez prendre part à des théâtre-forum, vous rendre sur des stands de prévention ou encore visiter les expositions de la campagne « Si j’étais séropositif ».

En Martinique, vous pouvez vous faire dépister chez un médecin traitant, dans des centres spécialisés d’informations et de dépistage VIH et des infections sexuellement transmissibles, au CHU, au centre d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles Dispensaire Vernes-Monrose Calmette, à la permanence de l’association Aides territoire d’action Martinique ou encore dans le Bus de prévention et de dépistage du VIH -le Troddy’bus-, circulant sur l’ensemble de la Martinique.