Jovenel Moïse, président d’Haïti, a été assassiné par un commando

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe
Mots clés :

Le Premier ministre Claude Joseph a confirmé sur Caraïbes FM, une radio haïtienne, l’assassinat du président Jovenel Moïse tôt ce mercredi matin. Selon lui, l’attaque a été menée par un commando dans sa résidence privé. Blessée, son épouse, Martine Moïse a été hospitalisée. Le Premier Ministre appelle au calme en Haiti.

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné tôt mercredi matin chez lui par un commando formé d’éléments étrangers, selon le Premier ministre sortant Claude Joseph.

« Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’Etat », a annoncé le chef du gouvernement dans un communiqué cité par France 24.

L’épouse du président a été blessée dans l’attaque et hospitalisée. Le Premier ministre sortant Claude Joseph appelle au calme et indique que la police et l’armée allaient assurer le maintien de l’ordre.

Jovenel Moïse avait 53 ans. Il avait été élu président d’Haïti en janvier 2017. Elu au premier tour avec 55,6% des suffrages, succédant à Jocelerme Privert, président provisoire choisi en février 2016 par le parlement après le départ sans successeur élu de Michel Martelly.