Judo : une Guadeloupéenne responsable des Ultramarins à la Fédération Française

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, People, Sportifs
Mots clés :

Ericka Mérion intègre la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération Française de Judo. La Guadeloupéenne, deuxième Dan, s’occupera de la cellule consacrée aux Ultramarins.

Depuis dimanche, le judo français a tourné la page aux 15 ans de présidence de Jean-Luc Rougé, âgé de 71 ans.

Alors qu’il briguait un cinquième mandat, il a été battu par Stéphane Nomis qui a obtenu 59,99% des voix des 254 clubs affiliés.

Le nouvel homme fort de la Fédération Française s’est entouré des Martiniquais Emilie Andéol et Alfred Céphise. Et donc de Ericka Mérion.

Une femme engagée et sportive émérite
Cette dernière est bien connue du monde sportif et plus largement dans l’archipel guadeloupéen. Elle est tout d’abord deuxième Dan de judo

Ericka Mérion est également Présidente du Conseil d’administration du CREPS Antilles-Guyane, mais aussi co-gérante de l’Institut de sondage Qualistat.

« Je m’interrogeais sur le manque de renouvellement dans le judo » a confié la jeune femme qui va donc participer au « renouveau » de la discipline.

Des agressions sexuelles imputées à l’ancienne équipe
Cette dynamique, voulue par la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération Française, intervient dans un contexte tendu.

Une enquête est en cours suite aux plaintes de trois victimes à l’encontre d’un ancien membre du comité de direction, sur des violences sexuelles présumées.
Aussi, il est aujourd’hui essentiel de redorer le blason du judo au niveau national, qui compte plus de 500 000 licenciés.