Kalash – Concert : « Le King of the King ! » aime Londres, une ambiance plus chaude qu’à Paris !

Kalash a avoué en plein concert, qu’il se sentait bien à Londres. L’ambiance, est chaude, conviviale, cette proximité a plu à l’artiste, entouré de nombreux fans, pour sa première sur une scène anglaise.

Queeny Niikov est de la commune du Saint-Esprit à la Martinique, commune où son idole a fait ses classes élémentaires.

Queeny Niikov de son vrai nom Marie-Antoinette Mildred, vit à Paris, pour voir et entendre Kalash, elle ne compte plus les distances : « Pour Kalah, je ferai le tour de la terre ! ». C’est dit, la jeune antillaise comme la bretonne Laura Maillard suivent le chanteur dans tous ses déplacements.

Une nouvelle preuve de cette fidélité sans limite. Queeny est une des premières arrivées à The Garage au 22 Highbury Corner.

Ce samedi 9 juin 2018, son ticket déjà pris sur le net, Queeny ouvre la longue file qui surprend les passants du quartier.

Dans cette file colorée, Kalash, la star du rap antillais, compte essentiellement des fans et de tous horizons.

De l’île Maurice (ci-dessus), de la Réunion, de Martinique, de Guadeloupe, de la Nouvelle Calédonie, de la Guyane ou des Caraïbes anglaises, la salle de concert The Garage située dans l’Est londonien accueillait pas loin de 600 spectateurs.

Une première pour le rappeur d’origine martiniquaise né à Strasbourg en France, qui rentre sur l’île très jeune, dès l’âge de deux mois. Ses parents s’installent au Saint-Esprit puis à Dillon (banlieue de Fort-de-France). Très fervent, cela n’empêche pas kalash de prendre de la distance avec la religion dans ses titres à succès.

Très vite, le jeune antillais devient un leader dans la musique du Sound-System, de la Dance-Hall, du R&B et du Rap et affiche ses morceaux en tête des hits antillais.

Aujourd’hui, son équipe et lui étaient dans la capitale britannique pour un concert unique.

Pour chauffer une salle bien remplie, dès 19 heures, les Dj Shakit et Dj Nindo ont ouvert la première partie du concert, durant une heure trente.

A 20h 30, le « King of the King » a fait son entrée sous les cris de sa garde féminine, présente au premier rang de la scène de The Garage. Sans pause, Kalash et les spectateurs de The Garage ont réellement fait vibrer le sol de la salle de spectacle. Le rappeur a partagé son dernier titre en tendant le micro aux spectateurs proches de lui. Toutes, des jeunes filles qui chantaient à leur rythme.


«  Une bouffée d’oxygène dans la kush, yeah, yeah, yeah
Dans le vide je respire à peine, le succès m’a donné des ailes
La même bitch qui me tournait le dos m’a en photo dans l’appareil, bientôt riche ».

En dépit d’une sono difficile, le chanteur semblait apprécier la proximité et les échanges entre son public et lui : « C’est plus chaud ici qu’à Paris ! » a déclaré l’artiste entre deux tubes, des titres, aussi hots les uns que les autres.

Malie est martiniquaise, elle n’a pas cessé de chanter, Priscillia, Johanna et les autres ont eu une heure trente de bonheur.

MARTINIQUE – LONDRES : KALASH en LIVE à venir sur PBK CHAUD CHAUD -10 ans !!!! C'news Actus Dothy

Publiée par C'news Actus Dothy sur samedi 9 juin 2018

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’ne’ws Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy