La boutique de la Distillerie JM saccagée par des militants RVN : Réaction de la CCI Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Des militants RVN se sont introduit sur le site de la distillerie JM au Macouba jeudi 12 février, forçant l’arrêt des machines et saccageant la boutique. Ces derniers s’indignent de l’utilisation de visuels qui ferait l’apologie de l’esclavage sur les bouteilles de rhum vendues par l’entreprise du groupe Bernard Hayot, notamment le drapeau aux 4 serpents et une image montrant des esclaves. Dans un communiqué l’entreprise a dénoncé « ces faits inacceptables ». La CCI Martinique a également réagi à ces « violents aux événements »  

15 individus ont envahi le site et provoqué l’arrêt d’urgence de la distillerie, menacé le personnel, contraignant l’entreprise à évacuer les touristes présents sur le site.

Ils ont ensuite forcé le personnel à rouvrir la boutique, qu’ils ont saccagée, vidant et cassant les bouteilles de rhum, renversant les cartons et détériorant le mobilier.

L’entreprise dénonce ces faits inacceptables et est au regret d’annoncer que le site ne pourra réouvrir demain privant 15 salariés de leur outil de travail.

L’un des manifestants a été interpellé et conduit à la gendarmerie de Trinité.

Réaction aux événements  qui se déroulent sur le site de la distillerie JM

Le Président et les membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie condamnent fermement les événements violents qui se déroulent sur le site de la distillerie JM depuis ce vendredi 12 février 2021.

Ils en appellent au dialogue responsable entre martiniquais pour construire ensemble une Martinique plus juste et plus démocratique.