La capitale de l’Alabama vient d’élire son premier maire noir

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

Montgomery (Alabama), ancienne capitale des Etats Confédérés et symbole de la lutte pour les droits civiques, vient d’élire son premier maire afro-américain, le juge local Steven Reed. Le démocrate l’a remporté avec 67% des voix contre le républicain David Woods.

La capitale de l’Alabama aux Etats-Unis, une ville connue autrefois comme le berceau de la Confédération et plus tard le berceau du mouvement des droits civiques, a élu son premier maire afro-américain mardi.

Steven Reed, âgé de 45 ans, été élu maire de Montgomery avec environ 67% des suffrages face à son adversaire.

Après sa victoire, Reed a déclaré que sa campagne reposait sur une coalition centrée sur l’avenir de la ville et sur « tout ce qui nous unit, plutôt que ce qui nous sépare ».

Cette élection n’a jamais été à propos de moi. Cette élection n’a jamais été uniquement à propos de mes idées. Elle concerne tous les espoirs et les rêves que nous avons en tant qu’individus et collectivement dans la ville »

Reed sera le premier maire noir de la ville où les délégués du Sud ont voté pour former la Confédération en 1861. La ville a également joué un rôle essentiel dans le mouvement des droits civiques. L’hôtel de ville est situé non loin de l’église dirigée par le révérend Martin Luther King Jr. et à proximité du lieu où Rosa Parks a été arrêtée pour avoir refusé d’obéir aux lois sur la ségrégation des autobus.

Reed remplacera l’actuel maire de Montgomery, Todd Strange, en poste depuis 2009 . Reed prendra ses fonctions le 12 novembre prochain.

Photo : Twitter