La Caraïbe s’engage un peu plus dans la campagne « Océans Propres » en interdisant les sacs plastiques

Comme la France, Sainte-Lucie, la Grenade, l’Indonésie, la Norvège, la Belgique, le Costa Rica, le Panama,  Sierra Leone et l’Uruguay, Belize et le Guatemala ont rejoint la campagne Clean Seas de l’ONU (Océans Propres) pour l’environnement visant à « réduire considérablement la consommation de plastiques à usage unique et à éliminer l’utilisation de microbilles ».

En 2016, Antigua-et-Barbuda ont été les premiers dans la Caraïbe à interdire les sacs en plastique.

Si la Jamaïque ne commencera à supprimer les sacs en plastique, la mousse de polystyrène et les pailles, qu’en 2019, d’autres îles comme la Barbade, le Brésil, la République dominicaine, l’Équateur, Grenade, le Guyana et Sainte-Lucie sont déjà concernées par la campagne Océans Propres .

La campagne Clean Seas souhaite agir sur différents leviers, sur la réglementation, la  production et la consommation responsables.
Les consommateurs sont ainsi appelés à éviter d’utiliser certains produits (bouteilles, pailles, sacs, cosmétiques) et à faire pression sur les industriels afin qu’ils prennent en compte l’impact de leurs productions sur l’environnement.
Les gouvernements sont quant à eux encouragés à prendre des mesures restrictives, à mettre en place des taxes et à mieux informer leurs citoyens.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images 18H39