La commune de Grand-Rivière coupée du reste de la Martinique

Vues : 283

La route de Grand-Rivière filmé par un habitant,  Serge Varacavoudin.

[Mise à jour le 27 mai à 19:00]

Point de situation à 19h à Grand Rivière

Durant toute la journée, les services de sécurité et de secours (Gendarmerie, SDIS, SAMU, ARS, DEAL), du Conseil général, les opérateurs de réseaux (EDF, France Telecom, SMDS) et la préfecture ont œuvré, en liaison étroite avec la commune de Grand Rivière et son maire, pour traiter les conséquences des intempéries de la nuit et de la coupure de l’unique route d’accès. L’objectif est de rétablir la continuité des réseaux vitaux et d’assurer la prise en charge des besoins élémentaires des habitants. A 19h, le point de situation est le suivant :

Bilan des victimes

1 personne a été pris en charge ce matin par l’hélicoptère de la Sécurité civile et transférée au CHUM. 2 autres personnes nécessitent une prise en charge adaptée et devraient rejoindre l’hôpital de Basse-Pointe dans la soirée, avec le concours du Dragon. 5 autres personnes pourraient avoir besoin d’être évacuées si l’électricité ne pouvait être rétablie à court terme.

Au-delà du contact permanent établi entre la commune et le SAMU, le SDIS 972 a positionné à Grand-Rivière une équipe de 2 sapeurs-pompiers avec du matériel d’intervention : ils pourront, dès cette nuit, assurer les premiers secours et des interventions sur d’éventuels autres sinistres.

 Accès à Grand Rivière

Le Conseil général procédait ce soir à la pose d’une passerelle empruntable par les piétons, les travaux de la journée n’ayant pu permettre le rétablissement partiel de la circulation automobile.

Cette passerelle sera ôtée ce mardi matin à partir de 8h pour permettre la reprise des travaux par les services du Département. Ces derniers envisagent pour le moment une réouverture partielle de la circulation dans l’après-midi de mardi, qui devra être confirmée dans la journée de demain.

Alimentation en électricité, en eau potable et réseaux de communication

Depuis la rupture de la route, l’ensemble de la commune est privée d’électricité. EDF a travaillé de façon à rétablir le courant. En début de soirée, les tests étaient en cours.

Le rétablissement du courant conditionne la reprise du fonctionnement de l’usine de traitement des eaux de la SMDS. Pour pallier la rupture d’alimentation en eau potable, l’hélicoptère de la Sécurité a acheminé cet après-midi 400 sachets d’1 l d’eau potable. Le cas échéant, cette opération sera répétée demain.
Par ailleurs, l’hélicoptère de la Sécurité civile achemine ce soir également deux techniciens d’Orange et 1 groupe électrogène sont acheminés ce soir afin de consolider le réseau de téléphonie fixe, seul encore à fonctionner.

[Mise à jour le 27 mai à 16:00]

Suite à l’effondrement de la chaussée sur la route départementale 1, de la commune de Grand-Rivière, ce lundi matin, le Conseil Général a dépêché ses services techniques sur place afin de rétablir la circulation dans les plus brefs délais.

Devant l’ampleur des dégâts, une voie de circulation provisoire devrait être rétablie d’ici demain matin, selon les techniciens de la collectivité départementale. Il s’agit d’ouvrir une voie pour assurer les services de première urgence et permettre l’accès aux différents corps de métiers devant intervenir (électricité, eau, services de santé…).

[Publié le 27 mai à 08:00]

Conséquences des fortes pluies de cette nuit, la ville de Grand-Rivière se retrouve coupée du reste de l’île ce lundi matin. En effet, l’unique route d’accès à la commune du Nord de la Martinique a été endommagée par les fortes pluies, laissant un trou béant en plein milieu de la chaussée, ceci dû à un effondrement, vers 1 heure du matin. La crevasse s’étend sur environ 10 mètres de large et 15 mètres de profondeur. La route est carrément coupée en deux.

On ne peut ni entrer ni sortir de la commune actuellement. Les secours et les autorités évoquent par ailleurs des travaux sur cette portion, qui auraient pu fragiliser la chaussée.

« Les réseaux électriques ont été interrompus en conséquence. Aucun blessé n’est à déplorer », indique le Conseil Général, qui doit participer à une réunion d’urgence en Préfecture ce lundi matin à 11 heures.

Ce jour pas d’école, pas de travail pour beaucoup de salariés et les services techniques notamment du département devront intervenir pour tenter de trouver des solutions même provisoires.

L’accès par la mer reste toujours possible.

Crédit photo : Conseil Général Martinique