La crèche municipale de Saint-Pierre incendiée et vandalisée : le maire dépose une plainte

Vues : 478

Des flammes qui apparaissent en un lieu sans appareil électrique, des vitres brisées, un ordinateur qui disparait, un couteau laissé sur place, une porte fracturée. Autant d’éléments suspects qui laissent supposer que l’incendie de la crèche municipale n’est pas absolument pas accidentel, et qui ont poussé le maire de la ville, Christian Rapha, à déposer une plainte à la gendarmerie. La quarantaine d’enfants ne peut pas être accueillie ce lundi 18 décembre.

La crèche municipale de Saint-Pierre a connu un départ de feu dans la nuit de dimanche à lundi. Les pompiers appelés pour le sinistre sont rapidement intervenus. Les premières flammes sont apparues dans le bureau de la directrice. C’est d’ailleurs la première et quasiment la seule pièce qui a été la proie des flammes.

Mais tout laisse croire que cet incendie n’est pas accidentel. Les conditions du sinistre sont loin d’être claires. Le bâtiment a été vandalisé car la porte du bureau de la directrice a été fracturée. Des vitres ont également été brisées. C’est du placard qui contenait des dossiers que le feu s’est déclaré. Mais chose étrange, ce placard ne contenait aucun appareil électrique. Un ordinateur a également disparu. Autre détail qui a retenu l’attention de tous ceux qui se sont rendus sur place dont le maire : la présence d’un couteau que les visiteurs ont laissé après leur passage.

Face à toutes ces constatations, le maire de Saint-Pierre, Christian Rapha a annoncé qu’il dépose une plainte à la gendarmerie. Il a demandé aux entreprises d’intervenir rapidement dans leurs différents domaines afin de tout remettre en état. Si le bureau de la directrice a été touché ainsi que la cuisine, les dortoirs et autres espaces de la crèche ont été épargnés.

Photo : Facebook ville de Saint-Pierre