« La démission de Nicolas Hulot est signe de courage politique »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés : ,

Louis Boutin réagit à la démission de Nicolas Hulot :

« Soumis à un important écart idéologique, au sein d’un gouvernement constitué en majorité de ministres issus de la société civile avec une approche libérale de l’économie, pas toujours compatible avec l’impératif écologique, NICOLAS HULOT, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé ce mardi 28 Août 2018, sa démission du gouvernement PHILIPPE.

Devant la succession d’annonces malheureusement non concrétisées dont la dernière, l’introduction de la Biodiversité et du réchauffement climatique à l’article 1er de la Constitution Française renvoyée hier aux calendes grecques, la réaction de ce fervent défenseur de l’environnement est d’une cohérence implacable.

En matière de Biodiversité, on ne peut pas prétendre défendre le vivant, les micro-organismes, les végétaux, les animaux et jeter en pâture les espèces protégées au profit des lobbies de la chasse.

Je souhaite tout de même que cette démission ne pervertisse pas la démarche initiée par la France en matière de protection de l’environnement et ne remette en cause les nombreux projets de préservation et de valorisation de la biodiversité en Martinique, notamment l’Inscription des aires volcaniques et forestières de la Montagne Pelée et des Pitons du nord de la Martinique au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

J’ai l’espoir que l’impulsion donnée par Nicolas HULOT offre à la Biodiversité des Outre-mer, représentant la plus grande partie de la biodiversité française, l’attention indispensable à la sauvegarde de notre Humanité.

Louis Boutrin, Président du Parc Naturel de Martinique »