La Dominique sur la liste noire des paradis fiscaux

Vues : 56

Chaque année,  l’Agence française d’aide au développement (AFD), dresse la liste française des paradis fiscaux. La dernière en date fait état de 8 pays, montrés du doigt comme ne coopérant pas suffisamment avec la France lors d’enquêtes. Ces pays sont victimes de surtaxe sur les entreprises et pour les contribuables qui s’y installent ou y engagent des finances.

Mais cette fois, le ministre délégué chargé du Développement, Pascal Canfin, a décidé d’élargir la liste et désigné 17 pays comme paradis fiscaux. Cette liste noire lui permettra de gérer la distribution de l’aide publique au développement. Dans cette nouvelle liste : un entrant très proche de nous, l’île de la Dominique.

«C’est une mise en cohérence de notre politique à partir du moment où dans ces pays la transparence n’est pas totale et alors qu’on sait que les pays du Sud sont les principales victimes de l’évasion fiscale», souligne-t-on dans l’entourage de Pascal Canfin.

«L’objectif est avant tout préventif, de faire pression sur ces pays en rendant publique cette liste pour progresser vers plus de transparence», ajoute-t-on.

Les 17 pays sur cette «liste noire» sont: la Suisse, le Botswana, Brunei, le Guatemala, les Iles Marshall, le Liban, Montserrat, Nauru, Niue, les Philippines, le Costa Rica, la Dominique, les Emirats arabes unis, le Liberia, Panama, Trinidad et Tobago et Vanuatu.

Sources : 20min.ch /planete.fr