La femme enceinte violemment interpellée à la gare d’Aulnay-Sous-Bois raconte sa version des faits

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

La femme enceinte violemment interpellée à la gare d’Aulnay-Sous-Bois le 17 juin dernier raconte sa version des faits dans une interview accordée au journaliste Taha Bouhafs du site Là-bas.

Dans un communiqué la SNCF avait expliqué ce qui s’était passé après le tollé provoqué par la la scène, dont la vidéo avait été publiée sur Twitter.

Diatou, interviewée par Taha Bouhafs raconte :  “Ca faisait super mal, c’est pour ça que je criais. Ils n’arrêtaient pas de tirer sur mon bras […] Son collègue m’a mis un coup de pied dans la tête, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je hurlais trop, je ne sais pas”, raconte-t-elle. Elle précise que “bien avant d’arriver à cet endroit-là, je leur avais dit que j’étais enceinte. Malgré ça, ils ne voulaient pas me lâcher ou me mettre sur le côté. Ils m’ont plaqué au sol sur le ventre.”

Selon Taha Bouhafs, Diatou est convoquée au tribunal le 25 août pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Diatou a pour sa part déposé plainte pour violences contre les agents, mercredi matin au commissariat de Sevran.

Photo : Capture écran Twitter Haha Bouhafs