La femme qui a utilisé de la colle super glue dans ses cheveux envisage de poursuivre en justice la société « Gorilla Glue »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : , ,

A court de gel, Tessica Brown, 40 ans, a utilisé la colle super glue de la marque Gorilla Glue dans ses cheveux et depuis un mois elle est coincée avec la même coiffure sur la tête, impossible d’enlever le produit. Selon le magazine people TMZ, la quadragénaire aurait embauché un avocat et évalue un litige contre Gorilla Glue.

Tessica Brown, 40 ans, de Violet, en Louisiane, a passé 22 heures aux urgences, où les médecins, déconcertés, lui ont mis de l’acétone sur la tête pour tenter d’enlever le produit, mais rien ne semble fonctionner à ce jour.

Selon TMZ, l’acétone aurait brûlé son cuir chevelu et ne faisait que rendre la colle encore plus collante avant qu’elle ne sèche à nouveau, la laissant avec les cheveux figés en permanence.

Tessica, qui porte la même coiffure depuis un mois, a quitté l’hôpital depuis et les médecins lui recommandent de continuer l’acétone à la maison. Dimanche, elle a partagé une photo de son eau stérile et de ses lingettes dissolvantes pour vernis à ongles.

«Ça va être très long», a-t-elle écrit.

Gorilla Glue lui avait conseillé d’essayer d’utiliser de l’alcool à friction pour enlever la colle, et Tessica a déjà posté des images de son amie essayant la solution à domicile en vain.

D’après TMZ, Tessica aurait embauché un avocat et elle évalue un litige contre la société Gorilla Glue parce qu’elle pense que l’étiquette du spray adhésif est trompeuse.

Car si l’étiquette du produit met en garde contre l’utilisation sur les yeux, la peau ou les vêtements, elle ne mentionne pas les cheveux.