La fresque « Mi Bel Madam » a été inauguré : Projet de réhabilitation des berges du canal Levassor

mi-bel-madanm-c

Ce samedi 26 janvier, le projet Mi Bel Madam / L’Art dans la Ville a été inauguré en présence du maire de Fort de France, Didier Laguerre, quelques invités et toute l’équipe d’un Oeuf.

mi-bel-madanm

Le projet «Mi Bel Madam» est un projet artistique, collaboratif et territorial de réhabilitation des berges du canal Levassor, avec la réalisation d’une fresque artistique monumentale : 500m d’expression picturale et paysagère. Imaginé par la Maison d’Artistes/Un Oeuf ce projet a été monté dans le but de revaloriser le centre ville de Fort-de- France, de créer un projet collaboratif avec les habitants et de mettre en avant la richesse artistique martiniquaise.

Objectifs :
Valorisation de la création contemporaine locale
Aménagement du territoire
Valorisation du patrimoine et de l’attractivité touristique
Intérêt Pédagogique

Le Thème
Le thème commun que nous souhaitons aborder sur cette fresque urbaine est le « Post-doudouisme : ou comment évoluer avec nos traditions ? Comment témoigner de notre culture en s’affranchissant des clichés traditionnels de l’art et de la culture martiniquaise ? ». Les artistes sont également invités à concevoir leur parcelle en tenant compte de la particularité du mur (reliefs et motifs), ainsi que l’environnement dans lequel il se trouve, à proximité d’un monument historique.

Les Artistes
14 artistes ont été sélectionnés par l’association pour l’Amour des Arts, porteuse du projet, pour réaliser une fresque ou des ateliers en classe. Chaque artiste sera amené à réaliser une fresque de 20 à 25m2 autour du thème commun. Une direction artistique globale sera réalisée à l’issue de la sélection afin d’harmoniser le travail de chacun et de créer une cohérence d’ensemble.

Fresque paysagère
La partie paysagère sera travaillée en parallèle avec le Service paysager de la Ville de Fort-de-France. L’idée est d’intégrer la recherche paysagère au processus de création global en suivant la thématique commune, et en travaillant avec la flore indigène et subspontanée. Sans forcément tomber dans l’art floral souvent surexploité par les villes, nous souhaitons mettre en avant les espèces qui témoignent de la richesse naturelle de l’île en développant différentes notions : diversité d’utilité des plantes (comestibles, médicinales…) et diversité visuelle.

Projet Pédagogique
Cinq parcelles seront réalisées par des classes scolaires avec le concours d’artistes martiniquais afin d’intégrer à cette réalisation un projet d’intérêt pédagogique, et faire participer des publics différents et locaux à ce projet d’envergure territorial. Les artistes interviendront en cours pendant deux mois afin de travailler autour de la thématique « post-doudouisme et Art martiniquais », ils transmettront également certaines techniques artistiques liées à leur discipline. Les fresques seront réalisées in situ avec les élèves et les artistes à l’issue de ces ateliers.

École Marcel Placide – FdF avec Drey Sorensensen et Jimmy Mayala
École Pomme Cannelle / Ermitage – FdF avec Frédérique Leplingard et Jimmy Mayala
Séminaire collège – FdF avec Abishag Voundi
Collège Julia Nicolas – FdF avec Xän
Lycée Victor Anicet – FdF avec Ricardo Ozier La Fontaine

Quelques photos par Benny de « Mi bel Madanm » :