La garde à vue de Jean-Marc Massée est terminée : appel à la mobilisation

Vues : 1505

La garde à vue de Jean-Marc Massée qui a duré 5 heures, s’est achevée avant la fin de l’après-midi de ce mercredi 7 février, il sera à nouveau convoqué. Son groupe de soutien se dit prêt à l’accompagner ce jour là pour une forte mobilisation.

L’homme s’était rendu à la mi journée au commissariat après une seconde convocation. Très peu d’éléments ont filtré après cet entretien. Mais sa ligne de défense a été de garder le silence. Selon des personnes qui le soutiennent, la stratégie consiste maintenant à réclamer un procès public pour dénoncer les « agissements » de certains médecins et de faire respecter les martiniquais. Un appel à la mobilisation est lancé.

Les enquêteurs de la police l’avaient à nouveau convoqué dans l’affaire de l’audio du SAMU. Courant décembre, l’homme avait enregistré et diffusé l’échange téléphonique qu’il avait eu avec une médecin régulateur du SAMU. Un échange qui ne l’avait pas satisfait. Au départ, il avait appelé le service médical pour son oncle qu’il avait retrouvé couché sur le sol de sa chambre.

Après la diffusion de l’enregistrement, le médecin a porté plainte contre lui pour atteinte à sa vie privée la ont décidé de placer en en cette mi journée à l’occasion de sa nouvelle convocation au commissariat de fort de France. Jean-Marc Massée avait été convoqué au commissariat de police, une première fois lundi 29 janvier où il a été entendu.

Ailleurs sur le Web

2 commentaires :

  1. Goodbye kitty

    Super. Ça va partir en petit conflit blanc kont nég. A croire que beaucoup n attendent que cela pour mettre de l huile sur le feu et atteindre leur but : matnik cé ta nou cé pas ta yo. C’est juste un medecin arrogant comme y en a plein dans le pays qui vous prennent de haut parce qu’ils ont un début de situation. Franchement combien de médecins noirs croisons nous dans les hôpitaux. Faut à mon avis se réjouir qu ils soient là avec tout le respect que j ai pour mon compatriotes. Qui nous soignerait dans les hostos sinon. On ferait venir des africains ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *