La gendarmerie dénonce une « Fake news » à propos de contraventions à Saint-Joseph

Vues : 2472

Communiqué de la Gendarmerie de Martinique :

« Le 30 mars, un post Facebook relayait une information erronée sur SAINT JOSEPH.
Selon son auteur, en marge de l’office religieux, les gendarmes auraient « Arros(é) de contraventions les véhicules garés sur les trottoirs », accompagnant son propos de qualificatifs peu élogieux à l’endroit des gendarmes.

Il nous parait important de préciser que la présence des gendarmes sur le secteur, s’inscrivait dans le cadre de la sécurisation des offices religieux à l’heure ou la menace terroriste est avérée.

En marge de cette mission les gendarmes se doivent de faire respecter les règlements et qu’en la matière un seul véhicule a été verbalisé, car il gênait le passage des véhicules d’urgence, les autres véhicules dont le stationnement pouvait gêner la circulation des piétons ont fait l’objet de l’apposition d’un papillon destiné à les informer qu’il étaient en infraction mais n’ont pas été verbalisés.

Cette démarche préventive visait à inciter les usagers de la route en infraction à davantage de civisme. »

Ci-dessous le post Facebook en question, publié hier par un internaute :

 SCANDALEUX!!! Scénario hallucinant ce Vendredi Saint à Saint Joseph… 800 à 900 personnes assistent à 15h à la « Célébration de la Passion du Christ » en ayant stationné leurs véhicules COMME D’HABITUDE dans le bourg déjà fantôme de notre pauvre commune. Tous commerces et services (le peu qui reste) fermés comme partout en Martinique aujourd’hui!
Voilà que débarquent « les troupes d’élite de la gendarmerie nationale » qui arrosent de contraventions les véhicules garés sur les trottoirs et autres endroits un peu « tendancieux ».
Bravo messieurs, vous faites honneur en ce Jour Saint… au récent sacrifice du colonel Arnault Beltrame.

Si le fond ne souffre probablement d’aucun doute, la forme est moralement contestable et d’une mesquinerie, d’un mépris sans nom. Vous êtes visiblement en manque d’activités productives, alors je vous suggère de commencer par tous ces véhicules, qui sont en stationnement abusif un peu partout dans la commune, que condamne l’article R417-12, la consommation d’alcool et de cannabis sur la voie publique comme le prévoient différents arrêtés et autres lois, l’arrêt des « cabrages » de motos et autres tirages sur la Place Emile Maurice (pourtant à 200 m de votre caserne), les dégradations de biens et mobiliers publics, etc… Le Maire devra s’en expliquer puisqu’un gendarme au questionnement d’un usager a répondu:  » vous n’avez qu’à aller voir le Maire ».

Emile Maurice, en son temps, avait fait muté un gendarme qui s’adonnait à ce genre de pratique (peu cavalière) et qui risquait de causer un trouble à l’ordre public.
Y a t-il encore une autorité dans cette commune??? M. le Maire, j’en appelle à votre compétence en matière de police administrative pour que cessent ces « provocations » à l’une des fractions la plus paisible de la population:
la communauté catholique en exercice…
Mwen douboutt dèyè sa mwen di a !!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *