La Guadeloupe accueille le Festival international de musique de « Saint-George »

Le « meilleur festival de musique classique des Caraïbes »  a lieu en Guadeloupe du 16 au 23 mars 2019. La deuxième édition de l’événement prévu du 16 au 23 mars, est un hommage à Joseph Bologne, plus connu sous le nom du Chevalier de Saint-George. Né en 1745 ou 1739, près de Basse-Terre en Guadeloupe, violoniste, chef d’orchestre virtuose et escrimeur, il est une des plus célèbres légendes musicales du Siècle des Lumières.

« Ce festival est unique car il célèbre le patrimoine musical du premier compositeur noir connu et de l’orchestre le plus diversifié au monde. » a déclaré Ary Chalus, président du Conseil régional de Guadeloupe, avant d’ajouter que 2019 est l’« Année des festivals pour les Caraïbes ».

Le Festival marquera le 220e anniversaire de la mort du chevalier de Saint Georges. Des concerts décentralisés auront lieu dans des sites les plus emblématiques de l’île. Du Mémorial ACTe, Saint-Pierre, la cathédrale Saint-Paul à la ville de Baillif, le lieu de naissance de Bologne, le public participera au principal Festival de musique classique de la Caraïbe.

Le Chevalier de Saint-George est le fils de Nanon, une esclave sénégalaise et maîtresse de Guillaume-Pierre Tavernier de Boullongne (descendant des comtes de Boulogne), un colon venu faire fortune dans les plantations. Le Chevalier a moins de dix ans quand son père rentre en France avec mère et fils illégitime, l’unique fils du riche planteur sera éduqué dans la haute société française.

En 1764, affranchi et homme de couleur libre, le jeune homme a 19 ans et devient gendarme de la garde du roi puis est fait chevalier. Après la mort de son père à Basse-Terre, le 26 décembre 1774, sa rente annuelle s’éteint et la musique devient sa seule ressource.

Familier de Marie-Antoinette, en 1776, il est proposé à la direction de l’Opéra de Paris (Académie Royale), mais quelques dames gênées par l’idée d’être sous l’autorité d’un mulâtre, adressent une pétition à la reine Marie-Antoinette, qui empêche sa nomination.

En 1792, à Paris, le Chevalier Saint-George est promu colonel de la Légion des Américains et du Midi (Légion noire), qui comprend essentiellement des soldats afro-antillais, dont Thomas-Alexandre Dumas, le père de l’écrivain métis, Alexandre Dumas.

Arrêté le 4 novembre 1793 à Château-Thierry, emprisonné, reconnu innocent, il part en Guadeloupe mais revient sur Paris au printemps 1799. Il meurt en juin d’une infection de la vessie.

Malgré son immense talent, (sonates, concertos, symphonies, œuvres musicales), sa couleur de peau le condamnera aux yeux de la « bonne » société blanche.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy/Facbook Festival