La Mahoraise Tava Colo est décédée à 118 ans : C’était l’une des doyennes de France

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, France, Monde
Mots clés :

La Mahoraise Tava Colo, l’une des doyennes de France s’est éteinte à l’âge de 118 ans entourée des siens. Une femme reconnue par tous comme « humble, battante et très généreuse » écrit le Ministère des outre-mer.

Tava Colo est décédée samedi 1er mai à l’âge 118 ans. Elle était une des femmes les plus âgées de France.

La #Mahoraise Tava Colo, l’une des doyennes de France s’est éteinte à l’âge de 118 ans entourée des siens.
Une femme…

Publiée par Ministère des outre-mer sur Dimanche 2 mai 2021

Cette Mahoraise  surnommée « Coco », est née sous le régime colonial en 1902 à Passamainty, dans la commune de Mamoudzou à Mayotte, qu’elle n’a jamais quitté.

Sa date de naissance sur ses papiers d’identité indique le 22 décembre 1902 mais il reste cependant quelques doutes sur l’exactitude de cette information.

Tava Colo a été mariée quatre fois. Elle eu deux filles (toutes deux issues de son premier mariage), aujourd’hui décédées. Celles-ci lui ont donné 10 petits-enfants (1 de l’aînée, 9 de la cadette), qui ont donné à leur tour 40 arrière-petits enfants, et 55 arrière-arrière-petits-enfants. Elle a été mariée quatre fois.

Ces dernières années la supercentenaire française vivait chez une de ses petites-filles. Elle avait perdu l’usage de ses jambes mais gardait une très bonne mémoire, d’où son surnom, « la bibliothèque ».