La martiniquaise Marie Tabarly, co-skipper à la Transat Jacques Vabre « Normandie-Le Havre-Martinique »

Marie Tabarly, fille unique d’Éric Tabarly et de la martiniquaise Jacqueline Tabarly Chartol, est co-skipper à la Transat Jacques Vabre, dont l’arrivée sera accueillie par la Ville de Fort de France en novembre 2021, sur son front de mer.

L’arrivée de la Transat Jacques Vabre « Normandie-Le Havre-Martinique » sera accueillie par la ville de Fort de France le mois prochain. Parmi les co-skippers, la martiniquaise Marie Tabarly. Avec son binôme Louis Duc, ils vont se lancer, le 7 novembre prochain, à l’assaut de l’une des plus belles courses à la Voile transatlantique, au départ de la Région Normandie-Le Havre à destination de la Martinique.

Âgée de 37 ans en 2021, Marie Tabarly n’avait que 13 ans lorsque son père Eric Tabarly a disparu en mer en 1998 à 66 ans. La fille du regretté grand navigateur Breton, revient sur les devants de la scène dans la transat Jacques Vabre en binôme avec le skipper professionnel Normand Louis Duc.

Elle n’oubliera jamais cette épreuve terrible. En 1998, le navigateur Éric Tabarly est mort dans un accident en mer d’Irlande. Une véritable catastrophe pour son épouse Martiniquaise Jacqueline Tabarly Chartol et pour leur fille unique Marie Tabarly. Mais c’est avec force et courage qu’elle a pris la relève. La fille parcourt les océans comme le faisait son père.

Transat Jacques Vabre, Normandie-Le Havre à destination de la Martinique
Marie a deux passions, la mer et les chevaux.
Passionné des chevaux, son métier est « comportementaliste équin ».
Le comportementaliste équin est spécialiste de la relation humain-cheval. Son but est de vous apporter des clés et des solutions pour vous aider à résoudre les problématiques que vous pouvez rencontrer avec vos chevaux.

Après avoir rejoint le Team Banque Populaire en 2003, elle intègre l’équipage d’Olivier de Kersauson, à bord du Maxi trimaran Geronimo avant d’être skipper du Figaro Roxy. De retour à terre, elle suit des études de comportementaliste équin aux Etats-Unis ce qui lui permettra d’encadrer en 2011 l’expédition de l’explorateur Mike Horn en Mongolie.
En parallèle, Marie régate toujours, notamment 8 ans à bord du 15M.J.I Mariska, mais aussi de Pen Duick VI, du Groenland à la Patagonie.

En 2018, elle crée The Elemen’Terre Project, une résidence artistique itinérante, à bord de Pen Duick VI. C’est un lieu de rencontre, de réflexion et de partage afin de participer à la régénérescence du lien entre les êtres.

Ce voilier de légende bat désormais le pavillon de l’imaginaire, de la reconnexion entre les individus, en choisissant comme thématique de fond les enjeux environnementaux et sociétaux.

La co-skipper d’origine Martiniquaise Marie Tabarly et son binôme Louis Duc se lanceront à l’assaut de la Transat Jacques Vabre au départ de la Région Normandie-Le Havre à destination de l’île aux fleurs. 80 équipages, plus de 6 000 kms à parcourir durant une vingtaine de jours en mer qui s’annoncent passionnante ! Bon vent à Marie Tabarly et son binôme pour la 15ème édition de cette mythique traversée, anciennement appelé « Route du Café ».

Sources : Brut Takent