La Martinique accueille 317 Professeurs de Français américains

Depuis le 15 juillet et jusqu’au 21, la Martinique accueille le 91ème congrès annuel de l’Association Américaine des Professeurs de Français qui se déroule à l’hôtel La Batelière.

Depuis quelques jours, pas moins de 317 Professeurs de Français américains échangeront autour de la thématique : « Créolité et environnement aux Antilles francophones. »

Autour de ces réflexions, un programme de visite leur permettra de découvrir le patrimoine culturel et les richesses littéraires de la Martinique et sans aucun doute d’explorer et de mieux comprendre les contrastes et métissages de la créolité martiniquaise. Depuis le 15 juillet des séminaires sont organisés l’hôtel la Batelière autour de l’Histoire de la Martinique.

Programme de la manifestation :

Visite du Nord (18 juillet et 22 juillet):
Départ de l’hôtel en bus jusqu’à Fort-de-France. Visite du Sacré-Coeur de Balata (réplique de la basilique Montmartre). Traversée de la Route de la Trace jusqu’au Jardin de Balata (découverte des fleurs et plantes tropicales qui ont fait la renommée de l’île aux fleurs). Poursuite de la Route de la Trace à travers la forêt tropicale Traversée du village de Morne-Rouge. Arrivée à Saint- Pierre, « Ville d’Art et d’Histoire, » connue pour sa destruction lors de l’éruption de la Montagne Pelée, découverte de ses ruines. Arrêt déjeuner sur la zone. Poursuite du tour vers la côte Atlantique avec visite du musée de la distillerie St. James. Arrêt artisanal chez TILO. Retour à l’hôtel en autocar pour les professeurs de français.

Excursions Demi Journée (JULY 18-19-20-21)
Musée de la Pagerie & Maison de la Canne: Au coeur du village des Trois-Îlets vous visiterez le Domaine de la Pagerie, le lieu de naissance en 1763 de Marie-Joseph-Rose Tascher de la Pagerie, l’impératrice Joséphine. Elle y passa 16 années de sa vie. Cette sucrerie du 18e siècle, entièrement restaurée, abritait une vaste habitation de plus de 500 hectares. De nos jours, le musée est installé dans les anciennes cuisines.

La Maison de la Canne retrace, sur plus de deux siècles, l’histoire de l’économie sucrière à travers l’habitation esclavagiste puis les usines centrales. La muséographie du site relate, les documents, maquettes et gravures d’époque à l’appui, trois siècles d’histoire de la canne à sucre en Martinique. La visite du site permet de découvrir le fonctionnement des premières habitations esclavagistes, les procédés de fabrication du sucre et du rhum, les instruments et machines utilisés à diverses époques et la vie quotidienne des esclaves sur les plantations.
Poterie des Trois-Îlets & Savane des Esclaves:

Au fil des années, la Poterie des Trois-Îlets a développé les métiers de la terre cuite en conjuguant industrie (fabrication de briques, tuiles, carreaux…) et artisanat (poterie de terres cuites). Aujourd’hui le Village de la Poterie abrite de nombreux ouvrages anciens et des maisonnettes créoles authentiques occupées par des artisans, potiers et commerçants, ainsi que l’une des plus anciennes briqueteries en activité de France.
La Savane des Esclaves est un site qui interprète à merveille des épisodes marquants de la période esclavagiste et le mode de vie des esclaves: les cases traditionnelles aux palissades en bois, les sols de terre battue, les toitures de feuilles de canne à sucre… Les jardins de la Savane comportent des cultures traditionnelles de fruits et légumes de saison tels que l’igname, la patate douce, le manioc, le maïs, l’ananas, la goyave… Au cœur du site, une case-musée intitulée

«À la Mémoire de nos ancêtres» dévoile des statues grandeur nature sculptées dans le bois de Mahogany et qui illustrent différentes scènes de la vie des esclaves.
Habitation Clément: Visite dans le village du François, le célèbre Domaine de l’Acajou, racheté aux enchères en 1887 par Homère Clément. C’est un site incontournable qui abrite l’Habitation Clément, réputée pour sa distillerie qui produit des rhums depuis plusieurs générations. Depuis 2016, le domaine abrite un nouveau Musée d’art moderne.

Circuits pédestres—Pirates des Caraïbes (18-19-20 JUILLET)
Visite de Fort-de-France Suite à la visite, le groupe prendra la navette pour La-Pointe-du-Bout et la visite finira avec une soirée apéritive à l’école France Langue de l’Anse Mitan. Cette visite qui sort de l’ordinaire montrera ce que l’école peut proposer en termes d’activités originales.

Pendant la durée de leur séjour, les 317 Professeurs de Français américains échangeront autour de la thématique : « Créolité et environnement aux Antilles francophones. »

Le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) et le Tourisme d’Affaires :
Le tourisme d’affaires est une priorité de la stratégie touristique du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) qui souhaite faire de la Martinique la place forte du tourisme d’Affaires dans la caraïbe du sud. Le Comité Martiniquais du Tourisme œuvre dans une démarche pragmatique avec les professionnels du secteur à l’optimisation de l’offre, à la promotion et à l’amélioration de l’accueil des visiteurs.