La Martinique est la région française qui perd le plus d’habitant : 15 770 personnes de moins en 5 ans

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Au 1ᵉʳ janvier 2017, 372 594 personnes résident en Martinique, soit 15 770 personnes de moins qu’en 2012. La baisse de 0,8 % par an depuis 2012 s’explique par des départs du territoire plus nombreux que les arrivées, malgré un solde naturel positif. Les communes du Nord sont les plus touchées par ce déclin démographique. Bien que Fort-de-France soit la commune la plus peuplée, elle est également celle qui perd le plus d’habitants (5 630 habitants en moins de cinq ans).

Un fort déclin démographique

La Martinique est la région française qui perd le plus d’habitant, devant la Guadeloupe ( – 0,7 % entre 2012 et 2017) et la Bourgogne Franche-Comté. En comparaison, la population en France s’accroît de 0,4 % en moyenne par an de 2012 à 2017.

Malgré le déclin démographique, la Martinique reste une région française densément peuplée avec 330 habitants par km², les communes de Fort de France, du Lamentin et de Schoelcher en particulier. En comparaison, la densité est de 118 habitants par km² en France métropolitaine.

De nombreux départs de Martinique

Les départs de Martinique, plus nombreux que les arrivées, sont à l’origine du déclin démographique. En effet, entre 2012 et 2017, la Martinique perd des habitants tous les ans sous l’effet des migrations. Ces nombreux départs concernent majoritairement les jeunes qui poursuivent des études ou cherchent un emploi. Le solde des entrées-sorties n’est pas compensé par l’excédent des naissances sur les décès (1 070 par an).

Sources : insee.fr