Vigilance orange ce vendredi en Martinique, reprise des activités

Vues : 194
Vigilance Orange

Suite au passage de la tempête Isaac, la vigilance rouge ayant été levée, la Martinique passe en vigilance orange pour fortes pluies. Bien qu’Isaac s’éloigne des Petites Antilles, de fortes précipitations sont toujours à craindre cette nuit de jeudi 13 et demain vendredi 14 septembre.

La vigilance rouge est levée depuis hier jeudi 13 septembre en fin de journée. La Martinique reste néanmoins placée au niveau de vigilance orange pour fortes pluies.

La tempête tropicale Isaac s’éloigne des Petites Antilles, mais de fortes précipitations étaient toujours à craindre, dans la nuit et sont à redouter ce vendredi 14 septembre.
Le Préfet autorise la reprise de toutes les activités économiques, la réouverture des administrations et le redémarrage du port et de l’aéroport.
Les transports en commun sont concernés par cette réouverture.

Les responsables du réseau des bus Mozaïk ont annoncé que les rotations reprennent aux horaires habituels. C’est aussi le cas en mer pour les vedettes Tropicales et les bateaux qui assurent le transport inter iles de passagers.

Les établissements scolaires et l’université des Antilles, les crèches et centres de loisirs peuvent également rouvrir ce vendredi sous réserve de l’appréciation du rectorat ou des mairies quant à l’état des bâtiments.

Le communiqué de la préfecture ci-dessous :

La vigilance ROUGE est levée. La Martinique reste néanmoins placée au niveau de vigilance ORANGE pour fortes pluies. En effet, la tempête tropicale ISAAC s’éloigne des Petites Antilles, mais de fortes précipitations sont toujours à craindre, cette nuit et demain.

Franck ROBINE, Préfet de la Martinique, autorise la reprise de toutes les activités économiques, la réouverture des administrations et le redémarrage du port et de l’aéroport. Les transports en commun (bus, liaison inter îles, etc.) et les transports scolaires sont également concernés par cette réouverture.

Les établissements scolaires, l’université, les crèches et les centres de loisirs peuvent également rouvrir demain, sous réserve de l’appréciation du rectorat ou des mairies quant à l’état des bâtiments.