La Martinique solidaire de ses frères de la Caraïbe

Vues : 17

letchimy-st-lucie

Suite à l’opération solidarité caraïbe le président du conseil régional s’est rendu mercredi 15 janvier à Sainte-Lucie et jeudi 16 janvier à Saint-Vincent. Après avoir été reçu au siège de l’ambassade de France par Eric DE LA MOUSSAYE ambassadeur de France à Sainte Lucie, Serge Letchimy a rendu visite à Kenny ANTHONY le premier Ministre.

Serge Letchimy a pu aussi se rendre compte du travail effectué par Murielle LESALLES, la chargée de coopération de la collectivité régionale installée dans les locaux de l’ambassade de France à Sainte Lucie. Le premier ministre, dès les salutations protocolaires à montrer par une accolade très fraternelle la qualité des relations entre les deux hommes.

Serge Letchimy a aussi rendu visite jeudi 16 janvier au premier ministre de Saint-Vincent Ralph GONZALVES. La délégation martiniquaise a été reçue très fraternellement au palais du premier Ministre. Après avoir remercié le peuple martiniquais pour l’élan de solidarité manifesté lors de la collecte de dons humanitaires le premier ministre a fait un état de la situation. Kenny ANTHONY et Ralph GONZALVES indiquent qu’après ces deux semaines les choses s’étaient nettement améliorées, outre les questions d’infrastructures notamment les reconstructions des ponts et des habitations détruites.
Au-delà de l’aide d’urgence et l’assistance apportée aux populations, la phase de réhabilitation et reconstruction constitue une opportunité de travailler ensemble :

Expertise et Ingénierie de la reconstruction

La Martinique pourra ainsi apporter à St Vincent un soutien technique, sur la base de l’expertise mobilisable sur place, par rapport à notre propre expérience en matière d’infrastructures d’une part (évaluation et ingénierie en matière de routes et ponts, maintenance des ouvrages d’art) et d’agriculture d’autre part.

Améliorer les prévisions météorologiques

La Région Martinique souhaite également coopérer, dans le cadre des priorités que se sont fixées à la fois la CARICOM et l’OECS, sur la thématique des mutations climatiques qui affectent nos Régions. Dans un contexte où les phénomènes climatiques deviennent de plus en plus imprévisibles.
Dans un souci de protection des populations, il convient de renforcer les collaborations pour une meilleure maîtrise des informations météorologiques d’une part, et pour faciliter la décision d’autre part. Au sein de ces instances avec les pays de la Caraïbe, le président Letchimy souhaite répondre à ce besoin de renforcement de la préparation des populations aux nouvelles mutations climatiques que nous observons. Il s’agit de faire de ces dernières intempéries une opportunité de définir et concrétiser des stratégies adaptées de développement durable.

Coopération en matière de santé

Le devoir de solidarité de la Martinique vis-à-vis des ressortissants de Sainte-Lucie qui viennent se faire soigner en Martinique, rattaché également à une obligation de trouver une solution d’avenir en matière de santé publique. Cette préoccupation ne concerne pas seulement Sainte-Lucie, mais elle s’inscrit dans le cadre d’une coopération intelligente qui permettrait de construire une politique régionale caribéenne de santé, notamment en matière de prévention et de recherche. La Martinique pourrait alors se positionner comme un hub de santé au niveau Caribéen.

Crédit photo: Région Martinique