« La master class de Michelle Obama sur la façon de garder un œil sur son homme »

Vues : 197

barack-obama-premier-ministre-danois-hommage-mandela-2

Sur ces photos prises lors de l’hommage international à Nelson Mandela en Afrique du Sud, le visage fermé de Michelle Obama suscite rapidement des centaines de commentaires chez les utilisateurs de Twitter, qui voient dans ce tableau l’illustration de l’agacement d’une épouse face à la complicité affichée de son mari avec une autre femme. La photo est immédiatement partagée des milliers de fois sur Twitter.

Sur la photo ci-dessus, prise par le photographe de l’AFP Roberto Schmidtpuisque et puisque le « selfie » est dans l’air du temps, c’est donc le plus naturellement du monde qu’un trio de dirigeants s’est plié à l’exercice. A savoir Barack Obama, David Cameron et Helle Thorning-Schmidt.

« La master class de Michelle Obama sur la façon de garder un œil sur son homme », écrit ainsi Joel Pavelski, éditeur de médias sociaux au « New York Post », en commentaire d’une série de photos qu’il a diffusées sur Twitter et qui montrent d’autres instants saisis lors de l’hommage dans cette zone statégique du FNB Stadium de Soweto. Arrêtons-nous sur les images suivantes :

barack-obama-premier-ministre-danois-hommage-mandela

On y voit d’abord le président américain et la Première ministre danoise discuter joyeusement avec une cordialité qui semble spontanée et pas du tout dictée par les obligations protocolaires. Michelle Obama, elle, semble leur jeter un regard de travers.

Sur la deuxième photo, le couple Obama a les bras croisés. Il n’est pas besoin d’être un spécialiste de la gestuelle pour décoder que le chef d’Etat et son épouse sont sur la défensive. De son côté, Helle Thorning-Schmidt semble surprise, comme si on lui avait décoché une flèche.

Enfin, sur la troisième photo, qu’on imagine avoir été prise après les deux autres, on constate que Michelle Obama a physiquement séparé son époux de la chef du gouvernement danois en s’asseyant entre eux. Helle Thorning-Schmidt a les yeux rivés sur son téléphone portable. Envoie-t-elle un SMS ? Si oui, à qui ? Impossible de le savoir.

Reste que cet épisode a pris une ampleur considérable sur Twitter dans les heures qui ont suivi l’hommage à Nelson Mandela, éclipsant presque la poignée de mains historique échangée lors de la cérémonie par Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro. Ces derniers auraient mieux fait de s’offrir ensemble un petit « selfie », ils auraient fait davantage de « buzz ».

Source : tempsreel.nouvelobs.com