La « Mercury Beach » revient en Martinique mais …


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 12756

Après quatre années à Sainte-Lucie, la « mercury Beach », doit avoir lieu dans une commune du sud de la Martinique, la veille du Tour des Yoles 2018, au mois de juillet.

Alors que les organisateurs n’ont pas encore commencé à communiquer sur l’évènement, des voix s’élèvent déjà pour demander l’annulation de la manifestation festive.

Comme d’habitude, la fête doit avoir lieu sur terre comme sur mer. Mais certains voient cela d’un mauvais oeil et disent s’inquièter pour l’environnement ainsi que le manque de sécurité autour du projet. Une lettre ouverte a été adressée au préfet par un riverain demandant l’annulation de l’évènement.

Lettre ouverte au Prefet de la Martinique:
Une « MERCURY’S BEACH » aura lieu à Grande Anse d’Arlet , la veille du prologue des tours de yoles, nous souhaiterions à l’unanimité que Mr le préfet annule et donne son désaccord sur ce projet. Le maire Eugène Larcher a donné son accord sans avoir consulté les riverains,il a encore décidé pour nous comme d’habitude. Pour des raisons de sécurité,d’évacuation, entrée et sortie de police et ambulance, pour la nuisance sonore énorme vis à vis des résidents, cette « Mercury Beach » est impossible à Grande Anse d’Arlet
Cordialement
Fred Eucharis

Beaucoup d’autres se réjouissent du retour de cet évènement en Martinique et ne comprennent pas les raisons de cette demande d’annulation au Préfet :

 Ya pas moyen d’organiser un évènement en Martinique; toujou ni yonn dé qui lé annulé tchippp!

Le pays est au Point mort . Il y des personnes qui s’investissent pour changer un peu le quotidien de la grisaille et d’un coup de tête certains se réveillent et déclarent qu’il faut tout annuler par une lettre ouverte au préfet . Mais c’est du n’importe quoi !!!!!!!

Alors dans un commentaire, l’auteur de la lettre tente d’expliquer les raisons qui le motivent à faire cette demande:

Je ne suis nullement contre ces immenses manifestations. Tant que la musique est là je bouge et je reste swag. Mais pour cela il faut des endroits precis et respecter le bien etre aussi des autres. Dans une foule pareille donnez nous la solution pour evacuer par ambulance, un malaise quel qu’il soit. Il n’y a qu’une allée qui mène aux residences vers ti-sable.des voitures stationnées de toutes parts. des gens à pieds qui vont et viennent, impossible au Dragon (helico)d’atterir dans la savane qui sert de parking aux touristes.

Le cas s’est produit dejà lors d’une after yole chez mes voisins. On ne pouvait ni entrer, ni sortir … comment evacuer en cas de panique, ou d’urgence ? D’autre part la baie de Grande Anse est classée, plus de 250 tortues y vivent plus une faune marine qui craint les canons à mousse…les bouteilles, timbales et autres preservatifs au fond de l’eau….j’aime et j’adore faire la fête mais pas coincé dans ce coin de Grande Anse à chercher la sortie de secours si couri vini…penses’y..

Ce qui semble lui poser problème c’est le lieu choisi pour l’évènement. Mais vous l’aurez compris, le débat va bon train entre les pros et les antis Mercury Beach en Martinique.