La patronne préfère filmer qu’aider sa ménagère pendue au dessus du vide

Vues : 6022

Elle est incroyable mais la scène est réelle, des images qui datent de jeudi 30 mars dans le quartier de Sabah al-Salem à Kuwait City. Dans la séquence vidéo on voit une servante africaine inquiète et apeurée pendant que sa patronne est entrain de la filmer.

Occupée à cuisiner, une femme du Koweit est alerté par sa fille, sa femme de ménage, d’origine africaine est en difficulté dans une pièce de la maison. La jeune éthiopienne est accrochée sur le bord d’une fenêtre et peut tomber à tout moment dans le vide.

« Hold me, hold me », la femme de ménage appelle au secours et sa patronne juge plus utile de filmer la scène que de lui venir en l’aide. Finalement, la domestique lâche prise et tombe dans le vide. Elle a un bras cassé et d’autres fractures, ses jours ne sont pas en danger, précise la chaîne CNN qui rapporte les faits.

Interrogée par la police, la mère de famille a expliqué son geste. Elle aurait préféré faire une vidéo pour éviter d’être accusée de meurtre, ajoutant qu’elle se trouvait trop grosse pour rattraper sa domestique.

Seulement, la victime a donné une autre version de l’accident. Selon la jeune femme de ménage, sa patronne aurait tenté de l’assassiner. Pour s’échapper l’éthiopienne se serait réfugiée sur le bord de la fenêtre.

Selon la chaîne, les travailleurs migrants souffrent de maltraitance fréquemment dénoncée par les ONG. Le « kafala » est une forme de dépendance des migrants qui attendent en retour de leur travail des visas et un statut juridique pour vivre au Koweit.

En 2014, 90 ONG et syndicats sommaient les pays du Golfe de protéger les travailleurs migrants.

Nous avons préféré publier l’image de la jeune éthiopienne hospitalisée.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
PhotoCNN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *