La police blesse à la tête un bébé de 12 mois

Rédigé par : Dothy, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : , , ,

Un policier de Houston, tire et blesse gravement un bébé d’un an à la tête. Sa mère victime d’un car-jacking accuse la police d’avoir tiré abusivement.

«Mon bébé ne méritait pas d’être blessé ainsi à la tête». Ce sont les mots de désespoir de Daisha Smalls. Cette jeune maman exprimait sa souffrance au cours d’une conférence de presse ce mardi 16 mars. Son fils de 12 mois est toujours en soins intensifs, l’enfant a reçu un balle au cerveau le 3 mars dernier. Il a dû se faire enlever le côté droit de son crâne pour soulager l’enflure de son cerveau. Le bébé a été blessé par un policier de Houston qui poursuivait un voleur.

Legend Smalls est le nom du garçonnet âgé de 1 an. La mère, Daisha Smalls a déclaré que son fils avait toujours des fragments de balle dans la tête. Le bébé a passé 10 jours sous respirateur et a encore du mal à respirer tout seul, indique la maman de 19 ans. «Personne ne sait si Legend Smalls avec lequel Daisha s’est réveillé le 2 mars sera le même.  C’est navrant », a déclaré Antonio Romanucci.

Le bébé était à l’arrière du véhicule

La fusillade tragique s’est déroulée dans une station-service chevron du côté ouest de Houston tard dans la nuit du 3 mars. La police de Houston poursuivait un suspect armé. L’individu a couru vers la voiture de Daisha Smalls juste après qu’elle ait fini de remplir son réservoir d’essence. Alors qu’elle remontait dans sa voiture, l’homme identifié comme étant Broderick Woods lui demande sa voiture. Elle refuse, disant que son bébé est sur la banquette arrière.

La police est arrivée quelques instants plus tard. L’individu armé était toujours près de Daisha Smalls. Les agents se sont approchés du véhicule de Daisha et lui ont demandé de laisser tomber son arme. Quand il a refusé, un officier a tiré plusieurs coups de feu, tuant Broderick Woods. Dans le même temps, il blessait le bébé Legend Smalls, a déclaré aux journalistes, Troy Finner, le chef adjoint de la direction du HPD*.

Selon Benjamin Crump,  l’un des avocats de Daisha Smalls l’officier avait mis en danger Daisha Smalls et son fils en bas âge. Sa décision de tirer n’était pas appropriée.

« Legend Smalls  vivra le reste de sa vie avec les conséquences de leur décision de tirer sur la voiture de sa maman même s’ils savaient qu’elle était là-dedans », a-t-il affirmé. «Pourquoi la police ne respecterait-elle pas sa vie? Ils savaient qu’elle était dans la voiture. Mais pourtant, ils ont commencé à tirer. Cela valait-il la peine de mettre leur vie en danger comme ça? »

Antonio Romanucci est l’un des partenaires de Benjamin Crump dans  cette affaire. Il a confirmé que l’équipe juridique avait l’intention de déposer une plainte au civile contre le service de police.

HPD* : Houston Police department

Dorothée Audibert-Champenois (BLKNews) – Facebook CNews ACTUS – Page – Images ©️ Houston Chronicle – eurweb.com